AccueilIndustriePourquoi Elkem se renforce en Auvergne-Rhône-Alpes

Pourquoi Elkem se renforce en Auvergne-Rhône-Alpes

Elkem entend disposer en Europe d'une usine de production de silicones organo-fonctionnels. Un marché qui pèse 20 % des ventes du marché mondial des silicones.
Pourquoi Elkem se renforce en Auvergne-Rhône-Alpes
DR - L'usine démarrera la production de silicones organo-fonctionnels d'ici la fin de l'année.

EconomieIndustrie Publié le ,

Le protocole d'acquisition a été signé et le closing devrait avoir lieu d'ici six mois. Mais le nom du vendeur et la situation géographique exacte des bâtiments restent confidentiels. "Cette usine se situe à proximité de nos unités de Saint-Fons et de Roussillon. Ce nouveau site va nous permettre de produire en Europe des silicones organo-fonctionnels (OFS) ", dévoile Frédéric Jacquin, directeur général d'Elkem Silicones, qui précise que l'usine, flambant neuve, n'a jamais été mise en service.

Le site, dont le prix d'achat dépasse 10 M€, comprend des réacteurs industriels, un pilote, une unité de dévolatilisation, des entrepôts et du terrain disponible pour de futures extensions. La production devrait démarrer d'ici la fin d'année et entre 10 et 20 personnes seront recrutées pour gérer l'installation.

"Les OFS sont des silicones sur lesquels des fonctions organiques sont greffées. Ils sont notamment utilisés dans la cosmétique et l'agriculture. Ce marché de petits volumes représente 20 % des ventes mondiales de silicones", souligne Frédéric Jacquin.

Des applications à forte valeur ajoutée

Cette croissance externe revêt une importance stratégique en donnant à Elkem Silicones la capacité de développer des produits de spécialités pour des applications à forte valeur ajoutée. Après les acquisitions de Polysil et de Basel Chimie en Asie en 2020, le groupe poursuit donc sa politique d'élargissement du portefeuille de spécialités. Le packaging, la cosmétique, l'automobile, la construction, le textile, l'énergie… sont quelques-uns des principaux marchés des silicones. Le groupe prépare aussi l'avenir en s'intéressant de près à l'impression 3D, aux applications connectées en santé, aux véhicules électriques et hybrides.

En parallèle, les équipes R&D lyonnaises d'Elkem Silicones se prépare à emménager en mai dans leur nouveau centre à Saint-Fons.

"Nous regroupons 140 chercheurs dans un bâtiment de 8 670 m2 avec 3 000 m2 de laboratoires. C'est une vraie vitrine mondiale d'innovation", affirme Bertrand Mollet, directeur région EMEA d'Elkem Silicones.

Ce projet, lancé en 2018 et dont l'investissement s'élève à 25 M€, et l'acquisition en cours témoigne du fort ancrage du groupe en Auvergne-Rhône-Alpes.

"Le siège social d'Elkem Silicones est implanté à la Part-Dieu avec 100 personnes, notre site de production amont de Roussillon emploie 150 collaborateurs et le site de production aval et le centre de R&D de Saint-Fons comptent 600 salariés", rappelle Frédéric Jacquin.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?