AccueilActualitéEn attendant un deuxième tour / Lyon ville et métropole en vert, LREM dans le rouge

En attendant un deuxième tour / Lyon ville et métropole en vert, LREM dans le rouge

.
En attendant un deuxième tour / Lyon ville et métropole en vert, LREM dans le rouge

Actualité Publié le ,

Double déconvenue pour Gérard collomb et LREM. Dans les municipales lyonnaises, les écologistes, emmenés par Grégory Doucet remportent la première manche dans 8 des 9 arrondissements. Globalement, la liste Europe Ecologie-Les Verts arrive en tête avec 29 % des voix devant le candidat Les Républicains Etienne Blanc (16,7 %) puis le « poulain » de Gérard Collomb, Yann Cucherat (14,9 %). Georges Képénékian, dissident LREM (12 %), Nathalie Perrin-Gilbert, DVG (9,1 %) et Sandrine Runel, PS-PCF (7,7 %) ferment la marche.

Côté élections métropolitaines, Gérard Collomb n'arrive qu'en 4e position, avec 16,52 % des suffrages, derrière Bruno Bernard (EELV) à 22,57 %, François-Noël Buffet (LR) à 17,67% et David Kimelfeld (dissident LREM) à 16,86 %.

Pour en revenir aux élections municipales, dans la métropole de Lyon et le Rhône, 232 maires ont été élus dès le premier tour. On notera les réélections de Max Vincent à Limonest (maire de la commune depuis… 1977 !), de Xavier Odo à Grigny, de Véronique Sarselli à Sainte-Foy-lès-Lyon ou encore de Thomas Ravier à Villefranche-sur-Saône et Bruno Peylachon à Tarare...

Surprise à Saint-Germain-au-Mont-d'Or, où le maire Renaud Georges (proche de Gérard Collomb), a été battu par Béatrice Delorme. Incertitude pour Christophe Quiniou à Meyzieu, où cinq listes (!) sont en position de se maintenir au second tour ; à Saint-Fons où la maire sortante Nathalie Frier est embarquée dans une triangulaire ; et à Vénissieux où la maire communiste sortante Michèle Picard devra trouver des réserves de voix pour l'emporter face à Yves Blein.

Lundi soir, Emmanuel macron annonçait le report du second tour des élections municipales (et métropolitaines) qui devait avoir lieu dimanche 22 mars. « Les élections conclusives à l'issue du premier tour sont acquises », a précisé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Là où il est nécessaire de procéder à un second tour, un projet de loi organisera le report de ce scrutin à une date ultérieure, « au plus tard au mois de juin ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?