AccueilDossiersElections à la Chambre de métiers et de l'artisanat : deux listes face à face en Auvergne-Rhône-Alpes

DOSSIER Elections à la Chambre de métiers et de l'artisanat : deux listes face à face en Auvergne-Rhône-Alpes

Les élections des membres des chambres de métiers et de l'artisanat se tiennent du 1er au 14 octobre. L’enjeu concerne 1,7 million d’artisans en France, dont 243 000 en Auvergne Rhône- Alpes. Deux listes s’affrontent : « Fiers d’être artisans» partenaires de la CPME et de la FFB entre autres, et U2P « La Voix des Artisans » (ex UPA) partenaire de la Capeb notamment.
Elections à la Chambre de métiers et de l'artisanat : deux listes face à face en Auvergne-Rhône-Alpes
© DR

Dossiers Publié le ,

Après l’adaptation à la nouvelle grande région et après la fusion des CMA Auvergne et Rhône-Alpes, les Chambres de Métiers et de l'Artisanat changent de mode de scrutin. Douze listes de deux obédiences «Fiers d’être artisans » et « La voix des artisans-U2P » s’affrontent dans chaque département de la région, du Cantal à la Haute-Savoie, de la Drôme à l’Allier... Chaque liste comporte 35 noms, dont seuls 25 sont éligibles dans leur chambre départementale, les 10 restant sont suppléants. Sur les 25 élus départementaux, seuls les huit premiers sont éligibles à la chambre de métiers régionale, à hauteur de 96 membres en tout.

Un seul candidat tête de liste départementale de chaque obédience est désigné par ses pairs pour tenter sa chance à décrocher le siège régional : Fabienne Munoz, tête de liste de l’Ardèche pour « U2P La Voix des artisans » et Vincent Gaud, tête de liste de l’Ain pour « Fiers d’être artisans » sont face à face.

La difficulté, confient les deux camps à l’unisson, a été de constituer des listes paritaires représentant tous les métiers et les organisations professionnelles partenaires : bâtiment, services, artisans d’art, alimentaires…et de respecter la parité femmes/ hommes. « Autre écueil, confie un responsable de l’une des deux listes, le risque pour les artisans de voter pour une liste en croyant voter pour l’autre. Les artisans n’ont pas tous le temps de s’informer, c’est pourquoi nous allons nous rendre à leur rencontre du 1er au 14 octobre ».

Deux listes, des intérêts communs

Les chambres de métiers sont placées sous la tutelle du ministère des Petites et moyennes entreprises, actuellement occupé par Alain Griset, lui-même ayant commencé artisan taxi et ancien président de l’U2P.

L’organisation U2P (ex-UPA) détient jusqu’à ce jour, la majorité dans les chambres de métiers au niveau national, le président de CMA France, Joël Fourny, est lui-même issu de l’U2P. En Auvergne Rhône-Alpes, l’U2P a perdu le contrôle de la CMA régionale en 2016, au profit de l’autre camp, proche de la CPME. (...) La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?