AccueilActualitéSociétéEditorial - Tous voiles dehors

Editorial - Tous voiles dehors

Plus possible de se voiler la face: la question du port du voile islamique continue de défrayer la chronique, en dépit (ou à cause?) de législations et de réglementations qui obligent les pouvoirs publics à naviguer à la voile, à naviguer à vue.

ActualitéSociété Publié le ,

Car les revendications communautaristes ne s’expriment pas en termes voilés mais haut et fort. Et reviennent sur le devant de la scène avec le nouveau jugement demandé par la Cour de Cassation dans l’affaire de cette employée d’une crèche des Yvelines licenciée pour port du voile. Cinq ans que cela dur, les procédures judiciaires…
Etonnante, cette constante historique du voile. Le voile qui dissimulait le saint des saints dans le temple de Jérusalem (1) il y a plus de deux mille ans à l’époque où Salomé faisait la danse des sept voiles pour séduire Hérode ; mais aussi chez les Romains, les Romaines plutôt, mariées qui portaient le voile… comme les premiers chrétiens, saint Paul en tête, le préconisent aussi. Les statues de la Vierge la représentent toujours voilée, les religieuses catholiques « prennent le voile », et les mariées aussi, dès l’institution du mariage religieux (Concile de Latran, 1215). Ce n’est pas faire preuve d’ironie… voilée que de le rappeler. Tout comme il n’est pas inutile de rappeler qu’à l’époque de la laïcité imposée (au début du siècle dernier), les religieuses enseignantes de congrégations autorisées durent… quitter le voile, un certain maréchal Pétain, quarante ans plus tard, les autorisant à le remettre.
On préfère, soit dit en passant, ne pas être à la place de nos dirigeants pour qu’ils tranchent la question, comme de beaux esprits le réclament. Facile à dire, quand on est simples observateurs. Cette façon de souffler dans les voiles comme on souffle sur les braises ne risque-t-elle pas de crisper encore plus les uns et les autres? Pas question cependant de jeter un voile pudique sur la question, au point d’exacerbation des positions qui s’affrontent. Et voilà donc le ciel du gouvernement qui se voile un peu plus.
Aussi imagine-t-on volontiers que certains jours, la tentation de nos grands responsables est peut-être… de mettre les voiles !

DT


(1) Comme la Kaaba d’ailleurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?