AccueilSociétéEditorial - Les dieux de l’Olympe ont de l’imagination

Editorial - Les dieux de l’Olympe ont de l’imagination

On est quelques uns à s’être frottés les yeux lorsque notre pays (cocorico­ !) a empoché sa première médaille aux Jeux Olympiques (J.O) de Londres dans la discipline… tir au pistolet à 10 mètres : une discipline réservée à des enfants jouant au pistolet à plomb ? Vous me direz, il y en a quelques autres aussi, de ces disciplines olympiques, qui plongent dans la perplexité comme le rugby… à sept, ou encore le trampoline ou le beach-volley.

ActualitéSociété Publié le ,

Des sports ou des jeux de plage ?

C’est sûr que pour arriver à 302­ disciplines représentées aux J.O, il faut faire preuve d’imagination. Songez que pour la première édition de cette compétition à l’époque moderne, à Athènes en 1896, seulement 42 disciplines étaient olympiques. Mais il est vrai qu’avec environ 250 athlètes présents à Athènes il eût été difficile, sauf à ce qu’ils concourent chacun dans plusieurs disciplines, qu’autant de types de compétitions qu’aujourd’hui soient organisés.

Inflation de disciplines olympiques, certes, mais ce que l’on sait moins, c’est que malgré tout des disciplines ont disparu. Le cricket par exemple (dommage pour nos amis anglais de 2012…) ; le jeu de paume aussi : vous imaginez combien cela aurait eu de la gueule, un serment olympique prêté dans la salle de jeu de paume à Versailles, si Paris avait obtenu les jeux en 2012 ? Et puis, avec cette revue de détail de disciplines rayées des tablettes des J.O, on avoue notre ignorance concernant « le jeu de raquettes » ou « le roque ». En revanche, qu’il nous soit permis de déplorer la disparition comme discipline olympique de la pelote basque et du… tir à la corde. Car on en conviendra, mieux vaut tirer à la corde plutôt que, en période où l’actualité se fait rare, tirer à la ligne pour produire un éditorial.

D.T.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?