AccueilSociétéEditorial - Elections : et les territoires dans tout ça ?

Editorial - Elections : et les territoires dans tout ça ?

Signé officiellement par arrêté de création le lundi 16 avril dernier par le préfet de Région, installé le 31 mai prochain, entre élections présidentielles et législatives, le pôle métropolitain, réunissant le Grand Lyon, Saint-Etienne Métropole, la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère et la Communauté d’Agglomération du Pays Viennois, a donc vu le jour dans la plus grande discrétion. Il est vrai que le faire-part de naissance ne pouvait que passer fort inaperçu en cette période électorale.

ActualitéSociété Publié le ,

Signé officiellement par arrêté de création le lundi 16 avril dernier par le préfet de Région, installé le 31 mai prochain, entre élections présidentielles et législatives, le pôle métropolitain, réunissant le Grand Lyon, Saint-Etienne Métropole, la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère et la Communauté d’Agglomération du Pays Viennois, a donc vu le jour dans la plus grande discrétion.
Il est vrai que le faire-part de naissance ne pouvait que passer fort inaperçu en cette période électorale. La plupart des protagonistes ont en effet quasi passé sous silence la recomposition territoriale, pourtant sujette à une réforme en cours qui devrait se prolonger jusqu’en 2014, en fonction naturellement des desiderata de la future majorité qui sortira des urnes à l’issue de ces deux élections majeures qui provoquent l’émergence de forts vents, au sens figuré, bien sûr, même si la région lyonnaise a été quelque peu marquée par de très concrets phénomènes météorologiques.
Bref, il semble assez loin le temps où, tous bords politiques confondus, on voulait allègrement croquer du mille-feuille administratif, que nombre de parties prenantes jugeaient beaucoup trop roboratif. Ce quasi-oubli est-il lié à cette cause à effet, ou plus simplement, autre forme de cuisine, songe-t-on davantage au charcutage électoral et autres recettes mitonnées dans les officines politiques ? Les élections législatives pourraient apporter quelques éléments de réponses en suggérant l’apport de quelques nouveaux ingrédients à la recette d’un mille-feuille allégé, mais rien n’est moins sûr tant les différents protagonistes qui s’agitent autour des fourneaux semblent un peu indifférents à la composition d’un plat qui de toutes façons se consommera froid.
En attendant qu’il mijote, nous rappelons dans la présente édition, les enjeux de la croissance de ce nouveau né (voir page 23) en souhaitant naturellement qu’il ne s’agisse pas d’un enfant mort-né tant la gestation semble avoir été difficile !

FS

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?