AccueilSociétéEditorial - Dites-le avec des fleurs !

Editorial - Dites-le avec des fleurs !

S’il est un mois où l’on dit beaucoup de choses avec des fleurs, c’est bien mai.

ActualitéSociété Publié le ,

Un mai qui débute ces jours. Dès le premier, c’est le muguet... bien que cette année on a pu le cueillir avec trois semaines d’avance. Une semaine plus tard, c’est le bleuet de France, qui prend cette année une importance particulière avec la commémoration du centenaire du début de la Première Guerre mondiale. Les bleuets, c’était le surnom donné aux jeunes recrues de la classe15, et la fleur est devenue, la guerre finie, le symbole des morts pour la France. Une association poursuit la tradition, de mémoire et de solidarité envers les anciens combattants. Et puis, pour les catholiques, mai, c’est le mois de Marie et des roses aux pieds de ses statues. Chez nos voisins anglais, le 22 mai 1455, c’est le début de la guerre des... Deux-Roses (1). Autant de raisons d’adopter un langage fleuri pour l’actualité de cette semaine.
A l’est de l’Europe, dans cette inquiétante Ukraine, c’est quasiment la fleur au fusil que les séparatistes russes interviennent à l’est du pays... et rendent sensibles à fleur de peau tous les diplomates cherchant désespérément une porte de sortie à cette affaire.
A la chambre des députés, ce sont les députés socialistes et verts d’une majorité en voie de déliquescence qui ont voté le plan d’économie de 50Md€, non pas comme une fleur, mais comme s’ils faisaient une fleur au Premier ministre. Le chemin de l’enfer étant pavé de rose, n’est-ce pas...
Mai, c’est aussi la confiscation par le Front national de la fête de Jeanne d’Arc, avec dépôt de gerbes aux pieds de sa statue. Un Front national qui roule les mécaniques à l’approche des élections européennes du 25mai prochain, en France tout au moins. Mai encore, c’est l’angoisse des arboriculteurs, à l’époque où les fruitiers sont en fleurs, qu’une gelée inattendue autant que ravageuse ne détruise tout ou partie de la récolte à venir.
Mai, c’est enfin la fête des voisins, le 23, jour où chacun est invité à... le dire avec des fleurs.

DT


(1) Guerre civile opposant les York et les Lancastre, avec chacun un candidat au trône

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?