AccueilSociétéEditorial - Bestiaire des temps modernes…

Editorial - Bestiaire des temps modernes…

L’actualité s’est mise à l’heure bestiale, le terme étant pris dans son sens premier, « qui assimile l’homme à la bête ».

ActualitéSociété Publié le ,

On fait allusion, on l’aura compris, au mouvement de protestation des « pigeons » sur les réseaux sociaux, pour d’obscures raisons de réforme de la fiscalité. Etonnamment, on n’a pas entendu la L.P.O, la célèbre ligue de protection des oiseaux, protester contre ce détournement d’image tout à fait nuisible aux louables objectifs qu’elle défend.
Du coup, c’est une organisation professionnelle patronale qui a emboité le pas, sur le thème toujours bestial des moutons que l’on tond. Comme si les moutons de tout temps ne connaissaient pas ce triste sort, nous donner la matière première de la laine. Heureusement, l’Europe a obtenu le prix Nobel de la paix : malheureusement, on a à peine entendu le froissement des ailes de la colombe qui la symbolise (la paix), dans la cacophonie des vacheries que s’échangent quotidiennement nos responsables politiques. Il semblerait même que l’hôte de Matignon, soucieux de rétablir un peu d’ordre, ait été obligé de demander à ses ministres de devenir, sur les sujets essentiels, muets (ou presque) comme des carpes.
L’opposition, quant à elle, continue de hurler avec les loups, et les requins de la finance, de drôles de zèbres convenons-en, préparent leurs stratégies pour faire face à une récession annoncée.
Quant aux citoyens lambda, depuis longtemps habitués à ne plus se laisser piéger par le miroir aux alouettes des candidats aux élections, ils s’apprêtent à faire le dos rond, comme les chameaux, en espérant que leur bas de laine sera suffisant pour passer la période d’adversité qui se présente, à la façon de ces animaux habitués à gérer, lors des longues traversées du désert, l’eau contenue dans leurs bosses. Plus tard, bien plus tard peut-être, ils pourront vivre comme des coqs en pâte… Quand les poules auront des dents…

D.T.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?