AccueilActualitéEDITO / Propriété physique

EDITO / Propriété physique

.

Actualité Publié le ,

Elles incarnent une économie décomplexée, celle du « tout est possible ». Personnifiant une génération d'entrepreneurs qui fait bouger les lignes, casse les codes, modifie les perceptions, balaie les poncifs… Ces femmes d'audace, de volonté, d'enthousiasme, de souffle, d'intuition et de raison, de rage et de courage, qui perçoivent les challenges comme des opportunités et non comme des écueils, qui savent d'abord pouvoir compter sur elles-mêmes sans omettre d'accompagner les autres, ces femmes qui osent, agissent, innovent, créent, exportent, recrutent, cimentent les services, fédèrent les effectifs, impulsent des projets, disruptent la marche du monde ! Pas toujours ceinturées du feu des projecteurs, ces femmes chefs d'entreprise, décideuses dans l'âme et dans leur quotidien, ont été honorées – le vocable n'est point galvaudé – par notre hebdomadaire lors d'une soirée de remise de trophées (lire pages 7 à 9). Des lauréates, finalement porte-drapeaux de toutes les candidates portraiturées par notre rédaction et plus largement de toutes ces femmes légitimes à revendiquer, par leur action, leur engagement ou bien leur investissement, une juste reconnaissance. Et une réelle égalité avec leurs homologues masculins, à l'heure où l'écart salarial entre les deux sexes exacerbe encore passionnément l'Hexagone. Qu'elles œuvrent dans des secteurs hautement machistes, dans des sphères de décisions souvent hermétiques, dans des environnements hostiles ou au cœur d'entreprises de l'industrie, de l'immobilier, des services, du numérique, elles garantissent des qualités et des compétences qui, comme le démontrent de multiples études, constituent un facteur de performance unanimement reconnu. Ces femmes placent au pinacle la valeur « travail », connaissent le prix de l'effort, l'importance de la belle ouvrage. Alors que s'ouvre une période troublée qui met à l'arrêt quasiment un pays, ce vent de fraîcheur venu de femmes qui entreprennent est salvateur. Autant de talents qui irriguent tous les pans de notre société, à l'instar de la recherche puisque le CNRS Rhône Auvergne, qui organisera la semaine prochaine se traditionnelle cérémonie des « Talents », récompensera de nombreuses scientifiques en cryptographie, électronique, biologie, physique, informatique, sciences des matériaux… Des parcours qui illustrent une certaine ténacité et une vraie abnégation. Marie Curie, première femme à recevoir le prix Nobel de physique, concédait : « J'ai appris que la voie du progrès n'était ni rapide ni facile. Nous devons avoir de la persévérance et surtout de la confiance en nous-mêmes ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?