AccueilCultureMusiqueEdgar Moreau, rebelle et prodige

Edgar Moreau, rebelle et prodige

Deux fois lauréat des Victoires de la musique, le petit prince du violoncelle donne son premier récital à Lyon.
Edgar Moreau, rebelle et prodige
© Julien Mignot

CultureMusique Publié le ,

Révélation Instrumentale 2013 et Soliste Instrumental 2015 des Victoires de la Musique Classique, Edgar Moreau avait remporté, à l’âge de 17 ans, le deuxième prix du Concours Tchaïkovski de Moscou. Avec un tel pedigree, ce violoncelliste de 22 ans au look de rebelle fait une irruption remarquée dans l’univers de l’archet où ses aînés le sollicitent régulièrement en formation de chambre. Son premier enregistrement, ensemble de pièces virtuoses paru chez Erato en 2014, témoigne d’une technique parfaitement maîtrisée et d'une liberté de ton qui apporte du panache et de la fraîcheur.
Edgar Moreau, qui joue un David Teccler de 1711, donne son premier concert à Lyon où l’accompagne, Sunwook Kim, un autre surdoué. Vainqueur du concours de Leeds en 2006 (premier lauréat originaire d’Asie), à l’âge de 18 ans, ce pianiste coréen avait remporté le Clara Haskil de Vevey l’année précédente. Au programme de leur récital, donné dans le cycle Piano à Lyon, la 2ème sonate de Beethoven et la 1ère sonate de Brahms encadrent des pièces de Cassado et de Schumann.

Salle Rameau, 23 mars à 20h30.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?