Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Ford Kuga : un petit saut technologique

Publié le - - Automobile

Ford Kuga : un petit saut technologique

En cours de lancement, ralenti par l'épisode Covid-19, le Kuga troisième du nom, joue les cartes du design et de l'hybridation.

Comme ses alter-ego, Ford va à marche forcée vers l'électrification de ses prochains modèles, avec seize nouveautés de ce genre dans les tuyaux à moyen terme, allant de la citadine au fourgon utilitaire. Cet ambitieux programme a démarré il y a quelques semaines, avec l'avènement du récent SUV urbain Puma, suivi à présent du renouvellement du SUV compact Kuga, par une troisième génération bien différente de sa devancière.

Côté look, la rupture s'avère même totale, car l'arrivante délaisse les formes taillées à la serpe de l'ancien Kuga, au profit d'une carrosserie passablement arrondie sous tous les angles, qui tonifie grandement sa silhouette. Elle en allège visuellement l'important volume, car le nouvel opus s'allonge de 9 cm, pour mesurer 4,62 m. Faisant du dernier SUV compact de Ford l'un des plus grands gabarits de sa catégorie. Ce qui le rend donc globalement bien habitable, avec le bémol d'une place centrale arrière pénalisée par la présence d'un tunnel de transmission, version 4x4 oblige. En revanche, pas de configuration familiale 7 places possible : le Kuga 3 n'est qu'en 5 places, et le coffre de 479 l. n'a alors rien d'énorme. Toutefois, la banquette arrière, coulissante, permet de l'agrandir fortement, et caser jusqu'à 620 l. de chargement.

L'habitacle se signale par sa planche de bord sans surprise, rappelant celle de la berline compacte Focus. Mais avec le mérite de conserver les boutons de commande permettant les réglages de confort et de la radio, sans devoir se perdre dans les méandres de l'écran central tactile de 8 pouces. Celui-ci donne accès, dès la version de base Trend, à certaines fonctions du système SYNC3 (commande vocale, CarPlay/Android, etc.), qui vont crescendo à l'escalade des finitions supérieures, Titanium, ST-Line d'inspiration sportive et ST-Line X, puis haut de gamme luxe Vignale.

Dès le modèle d'accès, l'instrumentation conducteur est partiellement numérique sur écran couleur de 4,2'', pour passer à la digitalisation intégrale 12,3'' sur les exécutions raffinées, qui gagnent aussi des modes de conduite. Et, au top, on fait le plein de technologie tous azimuts, de l'affichage tête-haute aux assises latérales de la banquette arrière chauffantes.

Bien qu'allégé de 90 kg sur le modèle antérieur grâce à sa plate-forme C2 partagée avec la Focus, le dernier Kuga avoue encore au minimum 1 564 kg sur la bascule, sensiblement plus que ses rivaux directs, tel le Peugeot 3008. Inconvénient néanmoins partiellement pallié par la force des propulseurs qui l'animent. Avec, en essence, un 4 cylindres essence turbo 1.5 EcoBoost (à partir de 26 600 €), décliné en 120 et 150 ch boîte 6 vitesses. Mieux encore, une version Plug-in Hybrid (PHEV), combinant 2.5 essence Duratec à cycle Atkinson, boîte auto eCVT, moteur électrique et batterie lithium-ion de 14,4 kWh, libère 225 ch, et plus de 50 kilomètres d'autonomie « zéro émission », rechargeable en 4 heures (à partir de 38 600 €).

En diesel, source d'énergie toujours d'actualité dans cette catégorie, un 2.0 EcoBlue de 150 ch à hybridation légère mHEV, par alterno-démarreur et batterie lithium-ion de 48 volts, est également de la partie. Cette assistance électrique, fournie à l'accélération, réduit d'autant la consommation, surtout en zone urbaine. Enfin, en dessous, un 1.5 EcoBlue 120 ch boîte 6 vitesses (à partir de 28 100 €) peut aussi être épaulé par une boîte auto à 8 rapports, installée de série sur le 2.0 EcoBlue de 190 ch, pour sa part enrichi d'une transmission i-AWD 4x4.

Pour la première fois, le dernier Kuga bénéficie de modes de conduite sélectionnables. Outre les classiques configurations Normal, Sport et Eco, s'ajoutent deux possibilités : Faible Adhérence et Neige/Sable, qui optimisent son comportement en fonction de la nature du terrain et des conditions météo. Il reçoit aussi un modem 4G FordPassConnect qui introduit à bord un hotspot WiFi pouvant connecter jusqu'à 10 appareils.




Philippe DALASSIO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer