Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

La logistique donne un nouvel élan aux Transports Orion

Publié le - - Entreprise de la semaine

La logistique donne un nouvel élan aux Transports Orion

Créée à la fin des années 80, l'entreprise a quitté son site historique de Genas pour s'installer à Saint-Quentin-Fallavier. Sous la conduite de deux dirigeants arrivés aux commandes en 2017, elle a pris un nouvel élan en diversifiant ses activités.

Qualité indispensable dans leur domaine d'activité, Loïc Cidolit et Matthieu Aranda savent jouer de l'accélérateur lorsque la croissance est en vue. En 2017, après avoir repris la société des Transports Orion, installée à Genas, ils ont fait le choix d'une route résolument tournée vers l'avenir. « Lorsque nous avons finalisé le rachat de l'entreprise, elle employait 17 salariés dont 15 chauffeurs, et réalisait 1,3 M€ de chiffre d'affaires. Aujourd'hui, ses effectifs sont montés à 34 personnes et notre chiffre d'affaires a plus que doublé, pour s'inscrire à 3 M€ en 2019 », explique Loïc Cidolit.

Pour parvenir à ce résultat, les deux associés ont repensé le positionnement de l'entreprise et ont lourdement investi dans le parc de véhicules. Initialement, les Transports Orion proposaient de la location de camions avec chauffeurs à une clientèle d'autres acteurs du transport sur le territoire de la région Rhône-Alpes. Une activité longtemps porteuse, mais qui était en perte de vitesse. « L'entreprise était restée artisanale dans ses process. Et dans le transport comme dans n'importe quelle autre activité, si on n'évolue pas on finit par mourir », analyse le dirigeant.

Loïc Cidolit et Matthieu Aranda se sont donc appliqués à lui donner un nouvel élan en étudiant d'autres pistes de développement. « Tout en gardant les clients traditionnels, nous avons abordé de nouvelles activités : logistique et cross docking. Aujourd'hui, nous gérons également la logistique d'entreprises industrielles. Pour cela, nous avons modernisé nos process et nos équipements », expliquent-ils. Les deux hommes ont ainsi renouvelé l'intégralité de leur parc de véhicules, pour s'assurer plus de fiabilité et dessiner l'image d'une entreprise de transport plus responsable sur le plan environnemental.

Enfin, les deux dirigeants ont transféré les activités de l'entreprise à Saint-Quentin-Fallavier. « Nous avons cependant conservé le site de Genas, où nous disposons toujours d'un bâtiment de stockage de 1 000 m2. Mais nous avons voulu nous doter d'un siège à la hauteur de nos ambitions et de notre nouveau positionnement », précisent-ils. Désormais installés dans un bâtiment qui totalise 3 000 m2 couverts, les Transports Orion sont non seulement en mesure de digérer la croissance enregistrée depuis trois ans, mais ils peuvent également se préparer pour de nouveaux développements. « Nous avons des projets et certains sont même déjà engagés », concluent les deux associés.

Loïc Cidolit : « Une nouvelle activité à fort potentiel »

Après le repositionnement de l'entreprise sur la logistique et le cross docking, quels sont les nouveaux développements que vous programmez ?

Nous avons ouvert une troisième activité en 2018, en prenant une participation minoritaire dans la start-up lyonnaise Mobile Cube. Elle propose un service innovant, qui s'adresse aussi bien aux particuliers, ce qui est une nouveauté pour nous, qu'aux entreprises. Il s'agit de petits containers de stockage pour des effets personnels ou professionnels, que nous déposons à domicile ou sur le site de l'entreprise cliente. Le client remplit son container et ensuite nous le reprenons et nous le stockons. Nous amenons un ou plusieurs cubes de 8 m3. Nous étions franchisés au départ, puis concessionnaires avec une concession dans le Rhône et une autre dans l'Isère, et enfin actionnaires depuis la fin de l'année dernière. C'est une activité à fort potentiel.

Que pèse chacune de vos activités dans votre chiffre d'affaires aujourd'hui ?

Le transport représente encore 60 % du total, la logistique est désormais à 30 % et la partie Mobile Cube apporte les 10 % restants. Pour Mobile Cube, avec qui nous installerons prochainement des concessions sur de nouveaux territoires, nous voulons développer le produit en travaillant avec la marque et avec ses grands actionnaires, afin qu'elle s'étende à terme dans tout le pays.

Plus d'ambitions de développement dans le transport et la logistique en revanche ?

Si, bien entendu. Nous sommes ambitieux et nous comptons faire grandir chacune de nos activités. Sur la partie transport et logistique, nous envisageons de réaliser des croissances externes à partir de 2021/2022 pour couvrir d'autres territoires de Rhône-Alpes. Nous voudrions prendre pied à Grenoble et en Haute-Savoie, notamment.




Jacques DONNAY
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer