Notice: Undefined variable: jsonArticles in /data/web/owo/www/app/views/site/header.php on line 161

Economie

2506 articles

Chasse-sur-Rhône : Condat ouvre une filiale en Italie
Philippe Artero associate director chez Robert Walters
Covid-19 : Aquama, une solution désinfectante écolo pour remplacer le gel hydroalcoolique

Covid-19 : Aquama, une solution désinfectante écolo pour remplacer le gel hydroalcoolique

Guillaume Lohro, responsable commercial Aquama France : "Notre solution bénéficie des autorisations européennes depuis quelques semaines"

En quoi la solution Aquama est-elle innovante ?"

"L'électrolyse de l'eau salée est connue depuis très longtemps, depuis que l'on connaît l'électricité, mais cela donnait des produits peu exploitables et peu stables. L'innovation principale d'Aquama a été depuis dix ans de développer en laboratoire un produit stable et unique. On se différencie de tout ce que l'on pouvait connaître de l'électrolyse d'eau salée."

Remplace-t-elle le gel hydroalcoolique ?

"Depuis quelques semaines, notre solution a les autorisations européennes pour se substituer au gel hydroalcoolique. Nous bénéficions d'une tendance de fond de substitution à la chimie traditionnelle."

Quels sont vos clientèles ?

"Ce sont principalement les collectivités, le monde de la santé, les entreprises de propreté. A Lyon par exemple, nous équipons les Halles Paul Bocuse, le Food Traboule, la clinique Natécia."

Vous vendez les machines, pas le produit ?

"Les deux, nous avons conçu le produit et les machines qui le fournissent. Le client introduit son eau et son sel dans la machine professionnelle qui produit la solution, tout est géré par une application, c'est le principe du vrac.

Ensuite le client met son produit dans un distributeur, pas de contenant en plastique. De même pour les particuliers, il suffit de mettre le sel et l'eau, appuyer sur un bouton et le mélange se transforme dans le flacon du spray réutilisable."

L'économie collaborative, un phare dans le brouillard
Lyon : vers une vallée de l'hydrogène à 1000 emplois dans la Métropole
Connexion
Mot de passe oublié ?