AccueilActualitéSociétéEconomie - Princes et barons

Economie - Princes et barons

Le feu vert du comité statutaire, ouvrant la voie à une possible modification des statuts du Medef, permet à Laurence Parisot de briguer un troisième mandat et rallume la querelle entre les Jacobins et les Girondins.

ActualitéSociété Publié le ,

Emmenés par les princes du grand capital, les seigneurs parisiens défendent leur pré carré face aux jacqueries fomentées en Province par le Tiers-Etat des entrepreneurs que tente de fédérer Pierre Gattaz. D’autres comtes et ducs attendent leur heure pour choisir leur camp ou lever leur propre armée. Ces querelles, qui amusent les barons de la CGPME et irritent les vassaux provinciaux du Medef, traduisent le fossé qui se creuse, chaque jour un peu plus, entre la noblesse de la finance et les roturiers de l’industrie, entre une élite qui gère ses biens sous les lambris de la capitale et les artilleurs qui se défendent sur le terrain où gronde la révolte.


Antonio Mafra

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?