Economie - Peurs

En quelques jours, deux informations sèment le doute dans la sphère économique.

ActualitéSociété Publié le ,

L’une indique que les PME ont arbitré en faveur de leur trésorerie plutôt que de leur investissement. L’autre montre que les dépenses de R&D ont reculé de manière significative. Deux situations paradoxales. Dans le premier cas, les taux d’intérêt n’ont jamais été si bas et les menaces de déflation risquent même de les maintenir à ce niveau. Le second montre le décalage entre les propos des milieux patronaux, qui appellent de leurs voeux la R&D pour améliorer leur compétitivité, et la réalité. Ces deux phénomènes traduisent non une quelconque fragilité des entreprises, mais l’incertitude des dirigeants face à l’avenir. La peur du risque, et de lendemains qui ne chanteraient pas, incite les particuliers à épargner, les entreprises à attendre.


Antonio Mafra

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

Journal du 23 avril 2022

Journal du23 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?