AccueilActualitéSociétéEconomie - La culture de la gratuité

Economie - La culture de la gratuité

Dans la perspective de l’optimisation du système de gestion sanitaire et de contrôle de la consommation de soins, le gouvernement projette de dispenser le patient du règlement de sa consultation médicale, via sa carte Vitale.

ActualitéSociété Publié le ,

Fausse bonne idée. L’assurance sociale n’a plus d’assurance que le nom. Ses bénéficiaires la considèrent comme un droit à consommer. Ainsi, chez le pharmacien, plus besoin de bourse délier. Un peu comme si le propriétaire d’une voiture automobile s’offrait quelques accidents de confort pour faire payer à l’assurance les bobos de sa carrosserie. Une nouvelle dispense contribuera à renforcer le sentiment de gratuité du système de soins, déresponsabilisant (infantilisant ?) les assurés sociaux et accentuant les dérives des déficits. Le vrai risque est de voir les citoyens refuser de payer ce qu’ils pensent être leur dû. Certains secteurs comme le tourisme ou la culture commencent à payer cette gratuité au prix fort


Antonio Mafra

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?