AccueilActualitéSociétéEconomie - L’inflation de l’héritage

Economie - L’inflation de l’héritage

Le professeur d’économie y démontre que, dans les sociétés occidentales, le poids de l’héritage dans la répartition des richesses rejoint les niveaux du XIXe siècle, au détriment des fruits du travail.

ActualitéSociété Publié le ,

Une tendance accentuée par les croissances faibles qu’enregistrent les pays développés actuellement, quand les taux de rendement du capital atteignent 4 à 5 % par an en moyenne. Pour Piketty, la solution au problème est radicale : un impôt progressif sur le capital, à l’échelle de la planète. Mais à défaut de pouvoir partager l’amour français de la fiscalité avec le reste du monde, l’autre solution, aussi imparfaite soit-elle, consisterait à laisser filer un peu l’inflation, qui permet de diminuer la valeur relative du capital face à la hausse des prix. Changer la politique de la BCE ? Rassurez-vous, nos voisins allemands veillent sur les héritages français…


Florent Zucca

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?