AccueilSociétéEconomie - L’exemple britannique

Economie - L’exemple britannique

Qu’il s’agisse de musique, de sport ou de mode, nos amis anglais ont toujours eu un temps d'avance sur les autres.

ActualitéSociété Publié le ,

Et l'exemple né de l'autre côté de la Manche a quasiment toujours fini par franchir l'espace qui sépare la Grande-Bretagne du continent, pour ensuite s'imposer un peu partout ailleurs. Certes, pour l'heure, toutes les initiatives prises par les dirigeants britanniques n'ont pas encore été reprises en France. Il n'empêche, la dernière ambition présentée par David Cameron, actuel locataire du 10 Downing street, pourrait donner des idées à son homologue français. Pour faire face aux difficultés budgétaires qui touchent son pays comme toutes les autres grandes démocraties occidentales, le patron des Conservateurs anglais a tout simplement imaginé de faire payer aux investisseurs privés les programmes d'entretien et de rénovation de grandes infrastructures du pays : réseau routier, chemin de fer, centrales nucléaires, réseau internet à haut débit Au total, David Cameron espère lever ainsi quelque 24 milliards d'euros pour financer toutes ces opérations. Et pour être sûr de trouver les financeurs appropriés, il a même délégué de l'autre côté de la planète son ministre de l’Economie, George Osborne, qui s’est récemment rendu en Chine pour tenter de convaincre Pékin d’investir dans les programmes d’infrastructures britanniques. On peut cependant se demander, si à force de tendre les clés de nos économies aux investisseurs chinois, ces derniers ne vont pas finir par les saisir et par se charger de mettre au pas les économies de la vieille Europe.

J.D

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?