AccueilSociétéEconomie - L’envie baisse, l’absentéisme augmente

Economie - L’envie baisse, l’absentéisme augmente

Selon l’enquête annuelle livrée il y a quelques jours par le groupe Malakoff Médéric, la motivation des salariés français serait en baisse.

ActualitéSociété Publié le ,

Signe des temps et d’un désenchantement face à la crise, englobant dans un même rejet dirigeants politiques et dirigeants d'entreprise, accusés de ne pas prendre leur part des efforts demandés au plus grand nombre, ils ne sont plus que 37 % aujourd’hui à se déclarer tout à fait engagés dans leur vie professionnelle. Il y a un an, la même enquête affichait un taux supérieur de 5 points. « Les salariés semblent prendre plus de distance vis-à-vis de leur travail », observe l’enquête, s’appuyant sur quelques chiffres forts. Ainsi, à la question : « Cherchez-vous systématiquement à améliorer votre façon de travailler ? », ils ne sont plus que 28 % à répondre oui ; il y a un an, ces salariés modèles étaient encore 31 %. Il est aujourd’hui incontestable que le sentiment d’usure progresse dans les entreprises françaises et que les classes dirigeantes devraient s’en inquiéter. Un autre chiffre traduit bien cette lassitude : 20 % des salariés se déclarent désormais désireux de prendre un arrêt maladie, même en n’étant pas malades. Ils étaient seulement 17 % à envisager cette hypothèse l’année précédente. Terrible constat de désillusion, dans un pays où le président de la République appelait encore, il y a peu, à travailler plus pour gagner plus. Comme si, une fois de plus, la promesse avait fait long feu et laissait derrière elle un sentiment de trahison.

J.D

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?