AccueilSociétéEconomie - L’emploi des cadres s’essouffle

Economie - L’emploi des cadres s’essouffle

Ce n’est jamais bon signe.

ActualitéSociété Publié le ,

Dans la dernière livraison de son baromètre trimestriel, l’Apec indique que seulement une entreprise sur deux prévoit de recruter au moins un cadre d’ici à la fin du mois de juin prochain. Pour la première fois depuis trois ans, les intentions d’embauche de cette catégorie de salariés dans les entreprises sont à la baisse pour le deuxième trimestre consécutif. La situation semble particulièrement défavorable dans les secteurs du commerce, des transports, du conseil et des services aux entreprises, où les reculs, sur un an, atteignent respectivement 4 et 7 points. Au-delà des seuls chiffres bruts, cette tendance ne manque pas d’inquiéter les observateurs, car elle dénote une réelle angoisse et une absence totale de visibilité sur la croissance pour les entreprises de l’Hexagone. Les craintes sont d’autant plus justifiées, que la prévision générale est la plus pessimiste depuis 18 mois, même si elle demeure encore largement supérieure à son niveau le plus bas, qu’elle avait atteint au troisième trimestre 2010. Pour compléter le tableau, il est à noter que, dans le même temps, l’Apec observe une chute de 12 points de la proportion d’entreprises indiquant que leurs recrutements de cadres sont plus nombreux que l’an passé à la même époque (29 %). Enfin, un dernier facteur d’inquiétude agite les observateurs : l’indice mensuel de diffusion des offres cadres sur Internet a perdu 3 points en mars par rapport au même mois de l’année dernière. Quel que soit le résultat des élections présidentielles, il apparaît évident que le prochain locataire de l’Elysée devra se montrer convaincant pour redonner le moral aux entreprises.

J.D

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?