AccueilSociétéEconomie - Imprévisibles

Economie - Imprévisibles

Depuis 1998, la banque américaine Goldman Sachs mêle habilement football et économie, à travers une publication qui accompagne chaque Coupe du monde.

ActualitéSociété Publié le ,

Dans The World Cup and Economics 2014, elle prédit à la France 0,8 % de chances de remporter cette année le Mondial. C’est l’Allemagne qui battrait la France, en quarts de finale. Tout un symbole. Goldman Sachs pense que l’équipe de France et le contexte fiscal actuel de l’Hexagone ont un point en commun : leur imprévisibilité. Et qu’il n’est donc pas impossible que les joueurs de Didier Deschamps nous étonnent, un peu comme en 2006. Côté imprévisibilité de la fiscalité en revanche, les Français répètent qu’ils n’attendent plus de bonnes surprises. Dommage. L’optimisme déployé envers nos joueurs pourrait l’être aussi envers notre économie. Mais il faut peut-être accepter que le match de la compétitivité se gagne sur plusieurs années, pas en quelques dizaines de minutes.


Pierre-Jean Nicot

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?