AccueilActualitéSociétéEconomie - Feu orange

Economie - Feu orange

Les Pays-Bas, qui affichent le taux d’endettement des ménages le plus élevé de l’Union (128 % du PIB), sont mal placés pour donner des leçons d’orthodoxie budgétaire.

ActualitéSociété Publié le ,

Pourfendeur des PIGS méditerranéens sevrés aux déficits publics, la Hollande pourrait même rejoindre le groupe des mauvais élèves de la classe européenne qu’elle a indirectement contribué à appauvrir. Une faute impardonnable pour ce pays de commerçants qui a oublié l’adage qui veut qu’un bon client soit un client riche. Surtout dans une économie traditionnellement tirée par les exportations. L’exemple néerlandais est-il à l’origine de la récente inflexion de Bruxelles vis-à-vis du déficit français ? En différant l’objectif des 3 % à 2015, les grands argentiers européens donnent raison à La Fontaine qui, dans Les Animaux malades de la peste, écrivait déjà que « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».


Antonio Mafra

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?