AccueilSociétéEconomie - Euroglass, première cotation de place d'échange

Economie - Euroglass, première cotation de place d'échange

Voilà 17 ans que les acteurs économiques locaux travaillaient sur le projet.

ActualitéSociété Publié le ,

Place d’échange, la première Bourse régionale, vient de voir le jour à Lyon et ambitionne de faire grandir les PME locales grâce aux capitaux patients.


« Place d’échange a été élaborée par des chefs d’entreprise pour des chefs d’entreprise », a affirmé Philippe Valentin, président de Place d’échange, lors de son lancement le 2 juillet au Palais de la Bourse à Lyon. La première entreprise à être cotée est Euroglass qui a levé 598 000 € sur le million qu’elle visait. « C’est un accès facile pour une PME de douze personnes comme la nôtre, avance Eric Bouiller, le président de l’entreprise basée à Barraux en Isère. Nos investisseurs sont principalement des particuliers qui ont mis entre 900 € et 24 000 €. » Euroglass a réalisé 1,6 M€ de chiffre d’affaires en 2013 dont 90 % au grand export. Fabricant de surfaceuses à glace électriques, son marché est constitué des 12 000 patinoires installées dans le monde. Les experts misent sur une très forte croissance de cette PME dans les prochaines années.
« Place d’échange est un outil innovant qui s’adresse à une grande majorité de PME qui ne sont ni des start-ups ni des gazelles mais parfaitement bien positionnées sur leur marché et qui rencontrent des difficultés pour financer leur développement », explique Emmanuel Imberton, président de la CCI de Lyon, partenaire actif dans la mise en place de cette Bourse régionale. Une dizaine d’autres entreprises régionales est dans le « pipe » pour être prochainement cotée. Le point mort du système est estimé à vingt entreprises cotées. Mille et un repas, implantée à Ecully et positionnée sur le marché de la restauration collective, prépare son introduction sur Place d’échange pour l’automne. « Nous souhaitons lever entre 800 000 € et 1 M€, avance Isabelle Moyon, directrice générale de Mille et un repas. L’objectif de l’entreprise, qui a réalisé 35 M€ de chiffre d’affaires en 2013, est de passer à 100 M€ dans les dix ans. Nous avons besoin de nouveaux leviers financiers pour grandir. » Autre entreprise intéressée par Place d’échange et dans un secteur bien différent : Processium. « Nous sommes un produit de l’écosystème lyonnais, témoigne Pascal Rousseau, le dirigeant de l’entreprise villeurbannaise spécialisée dans la conception de procédés industriels principalement dans les secteurs de la chimie et des biotechnologies. Nous sommes implantés au coeur de l’université, avons été soutenus par Créalys, Novacité, la CCI de Lyon et le Grand Lyon. Il est tout naturel de faire appel à une Bourse régionale pour financer notre croissance. » Place d’échange mise sur le capital patient avec des tickets entre 200 000 € et 1 M€ et une cible à 500 000 €.
Véritable test qui intéresse déjà d’autres CCI françaises, Place d’échange a choisi Alternativa comme opérateur de marché. La plateforme 100 % en ligne est spécialisée dans la cotation des PME, agréée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et approuvée par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Stéphanie Polette

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?