AccueilSociétéEconomie - Cohésion sociale

Economie - Cohésion sociale

Avec un taux de 31,9 % du PIB, la France figure, avec la Finlande, la Belgique et le Danemark, parmi les champions des dépenses sociales.

ActualitéSociété Publié le ,

Ce chiffre, publié par l’OCDE, est régulièrement agité comme un chiffon rouge pour plaider une baisse de la pression fiscale sur les entreprises en revendiquant les vertus du modèle anglo-saxon, où ce taux est plus proche de 20 %. Ce débat relève davantage de l’idéologie que d’une réalité économique. Car, aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni, les dépenses privées prennent le relais du public. A titre d’exemple, les dépenses sociales aux Etats-Unis représentent 19,12 % du PIB. Additionnées des dépenses privées, ce taux bondit à 28,8 %. Et pour quel résultat ? A l’inverse, avec un taux de près de 25 %, l’Allemagne fait figure de bon élève. Pas sûr, là non plus, au regard des problèmes démographiques et de l’extrême pauvreté d’une partie de la population, qu’il faille imiter notre voisin d’outre-Rhin. La cohésion sociale - encore faudrait- il cibler prioritairement les plus pauvres - a un coût. L’absence de cohésion sociale aussi. Et il est plus élevé. ■■ Antonio Mafra

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?