AccueilEconomieEconomie circulaire et solidaire : un programme à Lyon pour accompagner les porteurs de projets

Economie circulaire et solidaire : un programme à Lyon pour accompagner les porteurs de projets

Les bonnes idées en matière d’économie circulaire ne manquent pas ! Pour aider les porteurs de projets à se doter d’un modèle économique viable, la Métropole, Ronalpia et Suez lancent un programme d’accompagnement, Les Boucles.
Economie circulaire et solidaire : un programme à Lyon pour accompagner les porteurs de projets
Audrey Desfève - Les porteurs de projets "en croissance" du programme Les Boucles, devant les locaux de l'atelier Emmaüs.

Economie Publié le ,

Accompagner les entrepreneurs dans leur projet d’économie circulaire et solidaire : tel est le but du programme Les Boucles, lancé par la Métropole de Lyon, l’association Ronalpia et le groupe Suez. 15 projets ont été sélectionnés : cinq en croissance (voir encadré) et dix en création.

Pendant dix mois, cette promotion bénéficiera d’une formation comprenant des modules sur l'entreprenariat, l’économie sociale et solidaire et l’économie circulaire. Un parcours avec des temps de formation et de co-développement, des témoignages inspirants, du mentoring, du coaching d’experts et des visites de site.

Un exemple évocateur à Villeurbanne

L’un des meilleurs exemples est sans doute celui du 182, rue de la Poudrette, à Villeurbanne, qui a été mis à disposition par la Métropole à deux acteurs de l’économie circulaire : Atelier Emmaüs et Minéka. Atelier Emmaüs est une association engagée pour l’insertion par le design et l’artisanat et commercialise du mobilier fabriqué à partir de matériaux de récupération. 13 salariés y travaillent.

Son voisin, Minéka, "démocratise le réemploi dans le secteur de la construction en collectant des matériaux issus de chantiers de la métropole. Ils sont ensuite redistribués à prix solidaire, à - 50 ou - 70 %”, explique Joanne Boachon, directrice fondatrice. Bien sûr, ces matériaux peuvent notamment être utilisés par Atelier Emmaüs. Un bel exemple de collaboration, qui est aussi un des piliers de l’économie circulaire.

"L’économie circulaire et solidaire, c’est de l’entreprenariat"

Pour Emeline Baume, première vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l'Économie, “l’’économie circulaire, cela ne sert pas uniquement à réduire les déchets. C’est également de l’entreprenariat. Il faut changer tout un système de production”. D’où l’importance d’accompagner les acteurs de cette filière pour qu’ils puissent monter en puissance.


Les Boucles : cinq projets innovants en croissance sélectionnés

  • Maltivor est une entreprise qui transforme la drêche, c’est-à-dire le résidu de brassage des céréales, non valorisée, en une matière première innovante, la farine de drêche de brasserie.

  • OuiCompost collecte à vélo les biodéchets de la métropole lyonnaise pour les valoriser en coeur de ville en un fertilisant 100 % naturel et local.

  • Rebooteille remet au goût du jour le bon vieux système de la consigne : l’entreprise collecte et lave les bouteilles avant de les redistribuer aux producteurs.

  • Tizu fabrique du mobilier à partir de matériaux de réemploi, principalement du bois et du tissu.

  • Unisoap collecte les savons des hôtels qui, après une seule utilisation, sont jetés, les recycle et facilite l’accès à l'hygiène aux plus démunis.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?