AccueilSociétéEconomie - Chômeurs

Economie - Chômeurs

Quand on veut se débarrasser de son chien, on l’accuse de la rage.

ActualitéSociété Publié le ,

Le gouvernement ouvre la chasse aux faux chômeurs, à ces hordes de paresseux qui exploitent la sueur de leurs collègues travailleurs ! Il risque de revenir bredouille. Le ministre du Travail estime à 350 000 le nombre d’emplois en déshérence. Il mélange allègrement les postes vacants et non pourvus. Le premier ratio, qui mesure la dynamique de création d’emplois, est de 0,6 % en France, de 2,9 % en Allemagne ! Le second, plus pertinent, cible les offres retirées du marché en raison du manque de candidats. Parmi ces offres, des emplois précaires, avec des horaires décalés, des temps très partiels, des salaires de misère et des zones de travail très éloignées des centres urbains. Et même s’ils devaient être occupés, les quelque 34 000 retraits faute de candidats ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan des plus de 3 millions de chômeurs. Au lieu de les stigmatiser, le gouvernement devrait plutôt faire la chasse aux demandeurs d’emploi qui ont droit aux allocations chômage sans faire valoir leurs droits. Au dernier pointage, ils représentaient 12 % des inscrits.


Antonio Mafra

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?