AccueilActualitéSociétéEconomie - Apprenti sorcier

Economie - Apprenti sorcier

L’aventure d’Armando Curri changera- t-elle le regard porté sur les jeunes étrangers, en situation irrégulière, trop souvent abonnés aux pages des faits divers ? Primé meilleur apprenti menuisier de France, cet Albanais de 19 ans a failli rester à la porte du Sénat, où sa médaille devait lui être remise comme aux 337 autres récipiendaires.

ActualitéSociété Publié le ,

Or, depuis qu’il a soufflé ses 18 bougies, ce néo-ligérien est persona non grata sur le sol français. Et malgré l’obligation qu’il a de quitter le territoire, décision qu’il conteste devant le tribunal administratif, le jeune réfugié est scolarisé à Roanne, où il est inscrit en bac pro. Ardent défenseur de l’apprentissage, la Haute Assemblée doit aussi donner l’exemple en matière de respect des lois qu’elle contribue à voter. Devant ce choix cornélien, le Sénat s’est incliné, non sans avoir obtenu la garantie de voir régularisée, même provisoirement, la situation d’Armando Curri. Histoire de ne pas laisser entrer un hors-la-loi dans le Palais du Luxembourg et surtout de ne pas créer un précédent. Des fois qu’une horde de jeunes, pas très fréquentables, ait l’idée de rivaliser avec les premiers de la classe.

Antonio Mafra

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?