AccueilSociétéDu goût, c’est bon et ça fait plaisir !

Du goût, c’est bon et ça fait plaisir !

Rapidement, six cents familles adhèrent à raison de 15 € de cotisation annuelle.

ActualitéSociété Publié le ,

En 2000, une émission de télévision propulse la Communauté du goût vers les sommets. En quelques semaines, les adhérents passent à 2 000 et le CA est doublé (220 000 €). Une période magique et difficile à la fois, note Frédéric Bessard, aux prises avec les stocks, les banques et un afflux de clientèle.
Lui vient alors une réflexion stratégique qui l’emmène vers une modification de la structure (deux personnes à ce jour). Il décide pour accroître sa visibilité de prendre un négoce sur rue dans un quartier avec du passage, de permettre aux non adhérents d’être clients et d’augmenter ses références. Deux cent cinquante en magasin, sur un panel d’un millier. Et puis, dernières nouveautés, la livraison de commandes groupées aux entreprises et la vente de caissettes de 5 kilos de veau et de boeuf de la région.
Pour ce fils de famille paysanne, les notions de patrimoine, de durable, de saisonnalité et de locavore sont essentielles, à des prix très corrects qui plus est.



La chocolaterie Frigoulette

Fondée par l’agrobiologiste Bernard Xueref et Paul Keruel, cette petite entreprise drômoise est l’une des découvertes de la Communauté du goût. La production de fèves provient uniquement de Sao Tomé et Principe selon un cahier des charges rigoureux et une démarche réellement bio et éthique. Autant de paramètres qui produisent une gamme variée de chocolats aromatiques, particulièrement parfumés, à différentes liqueurs entre autres…

Michel Godet

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?