AccueilDroitLes droits fondamentaux des personnes privées de liberté

Les droits fondamentaux des personnes privées de liberté

C'est sans aucun doute grâce à la suggestion de Bernard Bolze, co-fondateur et directeur de Prison Insider, que Marc Ollivier, alors doyen de la Faculté de droit de l'Université catholique de Lyon a créé en son sein une formation relative aux droits des personnes privées de liberté, intitulée Droits debout.
Les droits fondamentaux des personnes privées de liberté
© Michel Godet 2019 - Louis Perego, Annette Foex avec la réalisatrice Clémence Davigo

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Au programme, la délivrance du certificat « Droits debout » dont le parrain de la promotion 2019 n'est autre que Me Robert Badinter, ancien Garde des sceaux de 1981 à 1986.

Concrètement, cette formation a été conçue et organisée avec pertinence par Marion Wagner, directrice du Master droits d el'enfant et des personnes vulnérables et maître de conférence à l'ISF (Institut des sciences de la famille de l'Ucly), ainsi que par l'un de ses anciens étudiants, Alexandre Delavay, actuel président de Prison Insider (site d'information sur l'univers carcéral). Pour mémoire, outre l'Ucly et Prison Insider, le barreau de Lyon et LexisNexis sont partenaires de cette formation.

A l'occasion de l'inauguration du cycle de formation 2019, qui se déroulera au cours de 6 journées avec 6 thèmes différents de travail (droit au maintien des liens familiaux, travail des personnes détenues, droit à la santé, les personnes étrangères privées de liberté, les mineurs privés de liberté ou encore liberté d'expression et libre exercice du culte), la jeune réalisatrice Clémence Davigo (Alterego production) a présenté son dernier film « Enfermés mais vivants ».

Un film documentaire sans complaisance dans lequel deux anciens détenus, Annette et Louis - aujourd'hui ambassadeurs de Droits debout - parlent sans détour et sans atermoiements de leur vie carcérale.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?