AccueilEconomieFinancesDossier spécial éthique et finance : l’impossible union ?

Dossier spécial éthique et finance : l’impossible union ?

Poussé par des investisseurs soucieux de leur impact et des salariés en quête de sens, le secteur de la finance tend à intégrer de nouveaux critères sociaux et environnement. Suffisant pour renouer avec une certaine éthique ou impossible union ? Eléments de réflexion.
Dossier spécial éthique et finance : l’impossible union ?
© Adobe Stock - Ethique et finance, un équilibre à trouver.

EconomieFinances Publié le , Dossier réalisé par Stéphanie Borg, Julien Thibert, Noémie Coquet, Laurie Joanou et Julien Verchère

"Mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance". Si cette petite phrase, prononcée par le candidat François Hollande lors de l’un de ses meetings de campagne en 2012 avant d’accéder à la présidence de la République est restée l’une des punchline de cette période, elle trouve encore son écho dans les mouvements de contestations actuels.

La faute aux stigmates de la crise financière de 2008 et à ses conséquences dramatiques sur l’économie mondiale, révélant les dérives d’un système devenu hors de contrôle et qui a implosé.

Dans son ouvrage, Éthique vs Finance ? Une analyse des origines, des problèmes et des perspectives d'avenir de cette relation, Finance & Bien Commun, 2011/1, l’économiste argentin Fernández Bruno Federico estime que "le système financier a aidé l’économie à atteindre des niveaux de productivité, de croissance en termes de richesse et de consommation jamais imaginés. Néanmoins, les récentes crises montrent les conséquences désastreuses qui peuvent causer les vices financiers sur la société : récession, chômage, faillites, pauvreté, augmentation des inégalités, perte de confiance et de cohésion sociale."

© Adobe Stock

Finance et éthique : l'histoire d'un système dévoyé ?

Une analyse qui trouve écho chez certains investisseurs. "La finance a perdu son rôle initial : être un outil au service de l’économie pour la création de richesse. Pour moi, c’est un système dévoyé qui n’a plus vraiment de liens avec l’économie réelle.

"Des cours de Bourse sans liens avec la réalité"

La Bourse, qui été à l’origine une épargne longue et patiente, a été détournée de son objectif à cause du développement du trading algorithmique haute fréquence (ordre automatisé de bouse, Ndlr) donnant des cours de Bourse sans liens avec la réalité… comme la valorisation de Tesla, supérieure à l’ensemble des valeurs globales des constructeurs. C’est une aberration globale", résume Dominique Favario, président de la coordination Auvergne-Rhône-Alpes des Business Angels.

Pour Michel Sapin, "l’éthique n’est pas contradictoire avec le profit"

"Si le financier est cupide, il est loin d’être idiot"

"La séparation entre l’éthique et la finance est responsable en grande partie de ces vices. Toutes les phases du processus financier (épargne, prêts, investissements, remboursement) doivent être guidées par l’éthique et basées sur des vertus civiques", écrit encore l’économiste argentin.

Mais est-ce vraiment possible ? "Ce que l’on peut dire, c’est que, de tous temps, l’utilité de la finance a été de comprendre ce que veulent les peuples et de le transformer en placement. Or, si le financier est cupide, il est loin d’être idiot. Les peuples voudront clairement investir leur argent dans la transition écologique (considéré par les observateurs comme une expression d’investissements éthiques, Ndlr) pour leur bien comme pour celui de leurs enfants. En d’autres temps, nous avons connu l’interdiction d’investir dans les valeurs tabac, l’armement. Le charbon est quasiment absent des portefeuilles, déjà", répond sans détour un conseiller indépendant en gestion de patrimoine qui souhaite conserver l'anonymat dans un souci de discrétion.

Et ce même si, pour le moment, il estime que 90 % des offres sur le marché restent du marketing ayant du mal à trouver des produits satisfaisants sur le plan de la responsabilité. "Si on ne fait rien, il ne se passera rien. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice", poursuit Dominique Favario qui a choisi l’investissement direct dans les entreprises locales (...) La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?