AccueilActualitéEditos-BilletsDommages collatéraux

Dommages collatéraux

Un chiffre inquiète le Gouvernement, c'est celui de l'augmentation de 5,2 % des dépenses d'indemnités journalières de l'Assurance-maladie sur l'année qui vient de s'écouler.

ActualitéEditos-Billets Publié le ,

Ce bond, qui correspond tout de même à 10,3 Mds € de coûts liés aux arrêts de travail pose d'autant plus question que les réponses peinent à émerger. Cette hausse est-elle due à des salariés qui ont tardé à poser des jours d'arrêts de travail par crainte d'une baisse de pouvoir d'achat ou à l'inverse l'accroissement de l'emploi amplifie-t-il le nombre des prétendants à ces arrêts ?

La réponse ne serait-elle pas dans l'intégration de nouveaux critères liés aux arrêts de travail et qui traduisent une nouvelle appréhension du secteur de l'emploi ? L'impact des reformes des retraites, mutation de la politique de contrôles, motifs des arrêts…

A l'argument de la complaisance des médecins, ceux-ci rétorquent qu'au contraire ils minorent bien souvent les jours d'arrêt pour éviter l'explosion budgétaire du secteur de la santé… Allons-nous vers un point de non retour ? Un statu quo ? Une remise à plat, sinon en question de l'environnement de travail est à faire car ces chiffres tranchent assez nettement avec les analyses des professionnels de l'emploi qui vantent une nouvelles manière d'appréhender la vie professionnelle, un monde nouveau dans lequel ce sont les salariés qui sont courtisés pas les recruteurs et dictent par-là leurs envies souvent associées à un épanouissement personnel.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?