AccueilIndustrieDimas ouvre une antenne à Annecy

Dimas ouvre une antenne à Annecy

Spécialisée dans les équipements de protection Individuelle, la société installée à Feyzin franchira un nouveau cap dans son développement en 2017, avec l'ouverture d'une agence à Annecy.
Dimas ouvre une antenne à Annecy
Erick Tordjman et ses collaboratrices

EconomieIndustrie Publié le ,

Implantée à Feyzin, Dimas a pendant très longtemps adossé son développement à la proximité de l'industrie chimique. Spécialisée dans la distribution d’équipements de protection Individuelle, l’entreprise présidée par Erick Tordjman pouvait alors compter sur 25 comptes clients pour assurer son activité. « Jusqu’au milieu des années 1990, nous avons concentré notre démarche commerciale sur le bassin industriel lyonnais », confirme-t-il. La délocalisation des activités chimiques, notamment sur le continent asiatique, a contraint la société à regarder en direction d’autres territoires.


Cette diversification géographique progressive trouvera son aboutissement au début de l’année prochaine, avec l’ouverture d’une agence à Annecy. « C’est un territoire difficile à pénétrer et nous avons mis pas mal de temps pour nous implanter. Mais aujourd’hui le les deux Savoie représentent environ 15 % de notre chiffre d’affaires et nous avons encore de belles marges de progression devant nous », analyse Erick Tordjman. Ce développement symbolise le nouvel élan que Dimas a su trouver après les années de crise. Avec désormais 2,2 M€ de chiffre d’affaires pour 9 salariés, l’entreprise affiche des performances en progression constante. « C’est également le fruit de la politique de diversification produits que nous avons menée à bien ces dernières années », ajoute le dirigeant.


Le début de l’année 2017 sera également marqué par l’ouverture d’un show-room à Feyzin. Un espace totalisant près de 100 m2, dans lequel l’entreprise pourra présenter son savoir-faire et la diversité d’une offre qu’elle a considérablement élargie. « Nous avons désormais 480 comptes clients ouverts, et le secteur de la chimie ne représente plus que 15 % de notre activité, précise Erick Tordjman. Nous sommes désormais présents dans le transport et la logistique, qui constitue notre deuxième pôle de développement aujourd’hui, mais aussi dans la pharmacie et le tertiaire. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?