AccueilEconomieFinancesDidier Pariset, président du Comité régional des banques FBF Auvergne-Rhône-Alpes : "Redorer l'image des banques"

Didier Pariset, président du Comité régional des banques FBF Auvergne-Rhône-Alpes : "Redorer l'image des banques"

Didier Pariset vient de succéder à Philippe Delacarte à la présidence du Comité régional des banques en Auvergne-Rhône-Alpes. Il nous livre son regard sur l'année 2023.
Didier Pariset est également directeur régional de SG Auvergne Rhône Alpes.
© SG - Didier Pariset est également directeur régional de SG Auvergne Rhône Alpes.

EconomieFinances Publié le ,

Quel rôle pour Didier Pariset, nouveau président du Comité régional des banques en Auvergne-Rhône-Alpes ? Il nous livre sa feuille de route 2023.

"Je me situe dans la continuité de l'action de mon prédécesseur Philippe Delacarte, avec un rôle de représentation et de lobbying pour le compte des banques régionales. Mon objectif est redorer l'image des banques. C'est d'ailleurs une vision assez ambiguë puisque les Français ont une mauvaise image de la banque en général, mais une très bonne image de leur propre banque.

C'est assez injuste car si on a notre part de responsabilité, je pense à la défaillance de Lehman Brothers en 2008 et la crise des subprimes, nous avons su répondre présent lors de la crise Covid en nous mobilisant rapidement notamment concernant les PGE (prêts garantis par l'Etat, Ndlr)".

Fusion Société Générale/Crédit du Nord : en région place à SG Auvergne Rhône Alpes

Didier Pariset : "Nous sommes des acteurs responsables de l'économie"

"Les banques ont fait beaucoup d'effort pour aider l'économie française. Et aujourd'hui la crise de l'inflation n'est pas le fait des banques. Le relèvement des taux d'intérêt est subi. Je trouverais injuste que les banques soient ainsi montrées du doigt dans ce contexte.

Sylvie Goulard (Banque de France) : "Nous adaptons nos politiques monétaires aux risques climatiques"

On ne peut pas vivre sans les banques, autrement on reviendrait au troc. Les banques sont des acteurs essentiels, et c'est à ce titre là qu'elles sont régulées car le commerce de l'argent n'est par ordinaire, car il génère beaucoup de risque. Les banques font un travail remarquable et depuis la crise financière de 2008, le régulateur nous a demandé d'augmenter nos fonds propres, ce qui rend les banques beaucoup plus solides aujourd'hui. Nous sommes aussi un acteur responsable de l'économie, et peut-être que la RSE des banques reste encore trop méconnue alors que nous appliquons une politique extrêmement rigoureuse en ce sens".

Partager :

Leurs grands enjeux pour 2023


Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?