AccueilEconomieImmobilier-TP-BâtimentDidier Caudard-Breille : « La logistique sera un axe majeur de notre développement »

Didier Caudard-Breille : « La logistique sera un axe majeur de notre développement »

Retenu par STEF, leader européen de la logistique du froid, pour réaliser sa future plate-forme sous température dirigée à Vaulx-Milieu (38), DCB Logistics signe là, avec Openbox, une première opération majeure. Un coup d'éclat qui en annonce beaucoup d'autres selon Didier Caudard-Breille.
Didier Caudard-Breille : « La logistique sera un axe majeur de notre développement »
Photo DR - Didier Caudard-Breille, président de DCB International

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Que représente à vos yeux l'opération que vous réalisez pour le compte de STEF ?

C'est la première fois que nous travaillons avec STEF, mais pour moi c'est beaucoup plus qu'une simple première. Cette opération d'envergure (Ndlr : 23 000 m2 en première phase en trois cellules d'entreposage livrables à l'été 2018), dont les travaux ont démarré au mois de septembre, est en effet la pierre angulaire du démarrage d'une nouvelle activité pour DCB International. Nous avons lancé cette activité il y a deux ans, avec la création de DCB Logistics, et je suis convaincu que ce sera un axe fort de notre développement à l'avenir. D'ailleurs, nous avons déjà entre 150 et 200 000 m2 de plate-forme en négociation.

Comment est structurée votre activité logistique ?

Pour assurer le développement de DCB Logistics, j'ai recruté un véritable spécialiste en la personne de Jean-Marc Portanguen. J'avais besoin de trouver quelqu'un sur qui je puisse m'adosser, car la logistique ne correspond pas vraiment à ma culture. Mais comme il connaît parfaitement bien le marché, et comme je maîtrise pour ma part le métier de la promotion et le montage financier, je suis convaincu que nous pouvons assurer très rapidement une belle croissance à cette activité.

Quelles sont les pistes de développement sur lesquelles vous travaillez ?

Au-delà de l'opération réalisée à Vaulx-Milieu pour le compte de STEF, DCB Logistics est en mesure d'intervenir sur tous les grands territoires logistiques de l'Hexagone. Jean-Marc Portanguen utilise bien entendu nos bureaux à Paris, parce que nous avons des réflexions sur la zone Ile-de-France, mais nous avons surtout des réflexions dans le sud de la France et notamment autour de Marseille, où il se passe beaucoup de choses. Nous sommes notamment en train de bloquer un très gros foncier pour réaliser près de 40 000 m2 de logistique. Par ailleurs, DCB Logistics vient d'ouvrir une filiale à Milan, où nous avons de très bons contacts français qui interviennent sur la logistique. Ils nous orientent sur des opérations intéressantes et nous sommes justement en train de finaliser une première opération sur la région milanaise.

Quelles sont vos ambitions à moyen terme ?

Mes projections sont ambitieuses, y compris à relativement court terme. J'estime que la logistique représentera entre 40 et 50 % de notre activité globale (NDLR : DCB International a réalisé 132 M€ de chiffre d'affaires en 2016) d'ici deux ou trois ans. Je crois beaucoup au potentiel de cette activité et cela fait longtemps que je voulais travailler sur cet axe de développement. C'est désormais chose faite.

Propos recueillis par Jacques Donnay

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

Journal du 16 juillet 2022

Journal du16 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?