AccueilServicesDeuzzi et Iséor font cause commune

Deuzzi et Iséor font cause commune

Deuzzi, spécialiste du conseil et du pilotage des systèmes d'information, met en place une offre qui associe les compétences techniques et le conseil Deuzzi aux méthodes de management et de formation portées par l'institut de recherche et d'expertise en management socio-économique, Iseor.
Deuzzi et Iséor font cause commune
Photo DR - Grégoire de Préneuf, président-directeur-général de Deuzzi

EconomieServices Publié le ,

Depuis sa création en 2003, Deuzzi (50 salariés, 4,4 M€ de chiffre d'affaires en 2015, 3 agences et 3 bureaux sur le quart Sud-Est) s'est spécialisé dans le conseil, le pilotage et la mise en œuvre des stratégies en matière de système d'information pour des clients divers : PME, ETI, associations et collectivités territoriales.

Mais l'Entreprise de services du numérique (ESN) milite pour un modèle de management différent, qui dépasse la simple approche technologique des systèmes. " Nous sommes trop concentrés sur les solutions techniques. Si on oublie d'y intégrer des problématiques d'organisation ou de formation par exemple, cela peut conduire à des difficultés pour imposer de nouveaux projets informatiques. Ce ne sont pas les outils qui posent problèmes mais les dysfonctionnements de l'entreprise ", souligne Grégoire de Préneuf, co-fondateur de Deuzzi.

Pour confirmer son expérience issue du terrain, l'ESN s'est associé à l'institut de recherche Iseor pour construire une méthode opérationnelle à proposer à ses clients. " Nous avons des valeurs éthiques fortes et communes. Iseor est derrière la réussite de plusieurs entreprises, dont la nôtre, puisque l'institut nous accompagne aussi dans notre propre transformation. Nos activités sont complémentaires et se retrouvent parfaitement dans cette méthode commune ", poursuit le président-directeur-général.

Cette nouvelle approche a déjà séduit plusieurs clients et généré 400 000 € de chiffre d'affaires. " C'est clairement un nouveau levier de développement qui répond à des attentes précises. Nous prévoyons de réaliser un chiffre d'affaire de près d'1 M€ en 2017 sur ce produit ", conclut Grégoire de Préneuf.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?