AccueilServicesDeux lyonnais dans l'aventure de la revue dessinée

Deux lyonnais dans l'aventure de la revue dessinée

L’histoire commence à Darnétal, non loin de Rouen, au festival de bande dessinée (BD) Normandiebulle.

EconomieServices Publié le ,

Franck Bourgeron et Sylvain Ricard, tous deux, entre autres, auteurs de BD, approchent Olivier Jouvray. Ils ont en tête un projet de journal, numérique, de reportages traités sous forme de BD. Scénariste, dessinateur, avec environ 17 albums à son actif, le Lyonnais d’adoption – il est en réalité originaire d’Oyonnax, dans l’Ain – est reconnu pour ses compétences numériques, « tant techniques qu’analytiques », souligne-t-il. Il étudie depuis longtemps cette discipline qu’il enseigne, avec la BD, à l’Ecole Emile Cohl. Mais très vite, l’expert persuade ses comparses : le magazine devra passer par le papier. « L’équation est simple, explique-t-il. Le papier s’appuie sur des relais, les libraires, avec la possibilité d’en sortir le meilleur. Le numérique ne repose sur rien, sauf des méthodes publicitaires très coûteuses ! ». L’équipe s’étoffe autour de ce projet avec Kris, scénariste prolifique, David Servenay, « l’oeil journalistique », qui a fait ses armes notamment chez RFI, et Virginie Ollagnier. L’autre Lyonnaise de l’équipe, auteure de trois romans et co-scénariste de trois BD, par ailleurs formatrice en communication, apporte au projet sa « vision d’auteure et surtout un savoir-faire auprès des libraires », précise-t-elle. Le groupe réfléchit, argumente et tombe d’accord : La Revue Dessinée sera un très bel objet, agréable à toucher et à regarder, qui paraîtra quatre fois par an. Pratiquant du « journalisme à l’ancienne », elle cumule les avantages du livre et du magazine, doublée d’une application sur tablette, plus expérimentale, « une forme de recherche et développement de la BD ». Et les chiffres sont là : 24 000 exemplaires « papier » vendus pour le premier numéro en septembre dernier – les 13 500 premiers exemplaires se sont écoulés en quatre jours seulement – quand l’application numérique ne faisait « que » 600 ventes. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5088 du samedi 15 février 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?