AccueilEconomieIndustrieDescours & Cabaud change de braquet

Descours & Cabaud change de braquet

Descours & Cabaud change de braquet
Dubray Photographie

EconomieIndustrie Publié le ,

Le paquebot Descours & et Cabaud se transformerait-il en destroyer plus agile et plus combatif ? La présentation des résultats du groupe lyonnais laisse clairement entrevoir un changement de braquet dans son développement et son positionnement sur la scène internationale.

A l'échelon européen, principal marché du groupe, l'ambition est de maintenir une place sur le podium. « Nous sommes numéro un en France et deuxième en Europe mais tout peut changer rapidement dans un secteur qui se concentre rapidement » juge Alain Morvand, président du directoire de Descours & Cabaud. La dynamique continentale se confirme avec une activité industrielle en hausse (692 M€ de CA soit 36,7 % de croissance). Porté par deux métiers, l'équipement de protection individuelle (EPI) et fourniture industrielle, le groupe renforce notamment ses positions en Espagne (25 M€ de CA) et en Italie (22 M€ de CA). A noter pour les marchés de Grande Bretagne et Belges, un renforcement de l'offre de fourniture industrielle, comme l'atteste le rachat de Hayley (5 M€ de CA) spécialisé dans la prestation de maintenance industrielle sur le marché anglais.

Tout aussi stratégique mais plus récent, l'Amérique du Nord (261 M€ de CA, +30,5 %) représente un marché à fort potentiel avec des projets porteurs pilotés par Bombardier et le développement de mines d'or au Canada. Par ailleurs, les deux opérations récentes de croissance externe aux Etats-Unis (Viper et CNT) enracinent le groupe localement dans un contexte de reprise des prix de l'acier favorables à ces deux filiales. « Et ce, malgré l'inflation artificielle et court-termiste induite par la politique du gouvernement américain. Une poussée des prix qui a ainsi une conséquence sur la revalorisation de nos stocks » précise Alain Morvand.

Globalement, Descours & Cabaud, initie une transformation dans sa chaîne de valeur et ce, dans tous ses métiers (industrie, construciton, EPI et aciers). Si aujourd'hui les valeurs sont tournées encore largement vers la disponibilité et le prix des produits, la performance et l'expertise envers le client, demain sera résolument tourné vers les services et les solutions globales, avec la proposition d'un parcours client de qualité.

Le e-commerce, levier de développement de la marque employeur

Dans le cadre de la transformation digitale du groupe, le e-commerce (estimé à 10 M€ d'investissement par exercice) est un enjeu de taille pour le groupe lyonnais. « Si aujourd'hui le commerce en ligne ne représente que 10% de report de chiffre d'affaires additionnel, l'objectif est de viser le qualitatif quel que soient les canaux de distribution pour offrir un parcours client optimal. Une démarche qui nous permettra de gagner des parts de marché et in fine de renforcer notre marque employeur » explique Alain Morvand.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?