Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

2019 : l'année des méga-deals en région

Publié le - - Finances

2019 : l'année des méga-deals en région
DR - Les partenaires du panorama France Biotech

Le marché mondial du financement des entreprises de la HeathTech connaît une progression très importante. Les montants moyens des transactions sont en hausse de 29 %, en Europe, entre 2018 et 2019, pour atteindre un montant record de 412 M$. En Auvergne-Rhône-Alpes, deux entreprises : Alizé Pharma avec 67 M€ et Keranova avec 24 M€ s'inscrivent dans les « méga deals ».

Les performances des biotechs régionales se retrouvent également dans leurs financements. « En 2019, les entreprises de HealthTech d'Auvergne-Rhône-Alpes ont levé 206 M€ en cumulé, contre 187 M€ en 2018, soit 12 % des fonds levés au niveau national, commente Emmanuel Passelègue, associé EY Lyon, partenaire du Panorama de France Biotech. Sur ces 206 M€, 63 % reviennent à des biotechs et 37 % aux medtechs. » Aura compte quatorze opérations de capital risque qui ont permis de lever 160 M€ sur les 206 M€. « Avec un ticket moyen de 11,4 M€ par opération, les entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes performent davantage qu'au niveau national où le ticket moyen se situe à 9 M€ », précise Emmanuel Passelègue.

Ainsi, si au niveau mondial, le secteur des HealthTech attire les investisseurs, les entreprises très innovantes dans la région Auvergne-Rhône-Alpes n'échappent pas au phénomène. En juillet 2019, Alizé Pharma lève 67 M€ pour faire avancer son portefeuille de produits dans les maladies endocriniennes et métaboliques rares. En 2020, cette biotech vise la phase clinique pour deux de ses programmes : un consacré à l'hypoparathyroïdie et l'autre aux syndromes de résistance sévère à l'insuline.

Après un premier tour de table de 5 M€ en janvier 2016 pour lancer une nouvelle technique chirurgicale pour la cataracte avec un laser ultra-rapide, issue d'un laboratoire de l'université Jean Monnet Saint-Etienne, Keranova réalise, en juillet 2019, une deuxième levée de fonds de 24 M€. La société de 30 personnes fondée et dirigée par Fabrice Romano prévoit la fin des études pilotes pour 2020 et l'obtention d'un marquage CE fin 2021 ou début 2022. « Le financement des HeathTech en Auvergne-Rhône-Alpes se porte bien », analyse Emmanuel Passelègue d'EY Lyon.

Du côté des IPO, là encore, « la région Auvergne-Rhône-Alpes est une zone majeure car elle compte déjà dix entreprises cotées, la plus grosse capitalisation étant Poxel », dit Alexis Janin, directeur régional Grand Est d'Euronext. Il prédit « des annonces positives cette année », de la part d'Erytech Pharma, cotée sur Euonext et au Nasdaq.

Biotech/Medtech : « Aura, une région majeure »

Lors de la présentation du Panorama France HeathTech 2019, le 21 février 2020 à Lyon, l'association France Biotech et ses partenaires ont montré l'importance et le poids de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le développement de ce secteur d'activité. Avec 206 M€ de fonds levés en 2019, les entreprises régionales représentent 12 % des fonds levés au niveau national.

Sur 1 700 entreprises évoluant dans le secteur HealthTech en France, 401 ont participé à la 17èmeédition du Panorama France HealthTech 2019 mené par l'association France Biotech. 65 entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont répondu à l'enquête. Ce qui positionne la région comme « la deuxième région française la plus dense en nombre de sociétés participantes à l'étude », relève France Biotech. 55 % des entreprises évoluent dans le secteur des biotechs, 19 % sont des medtechs, 8 % oeuvrent dans le domaine du diagnostic ou encore 6 % dans le secteur de la e-santé.

Au sein de la catégorie des biotechs, les aires thérapeutiques privilégiées en Auvergne-Rhône-Alpes sont la cancérologie (30 % des biotechs), les maladies infectieuses (24 %), les activités de recherche pour des pathologies comme le diabète et l'obésité (16 %). Pour ces trois principaux sujets, la région Auvergne-Rhône-Alpes performe davantage que le national.

Au sein de la catégorie des medtechs, la région est très en pointe, par rapport au national, sur plusieurs aires thérapeutiques : la chirurgie (générale, orthopédique, viscérale) représente 27 % des medtechs (contre 14 % au niveau nationale), les maladies infectieuses 11 % (contre 3 % au niveau national), la spécialité urogénital/néphrologie 11 % (contre 5 % au niveau national) et la radiothérapie 11 % (contre 5 % au niveau national).

Les enseignements du panorama France HealthTech

- Un écosystème français porteur, notamment pour l'amorçage ;
- Des dispositifs fiscaux attractifs comme le CIR et le statut JEI ;
- Un secteur mature avec l'émergence d'ETI, une internationalisation forte et l'arrivée de produits sur le marché ;
- Un potentiel d'innovation en France avec plus de 1 000 produits en développement dont 400 dans le panel de l'enquête France Biotech ;
- Des innovations et produits qui répondent aux enjeux de santé publique majeurs.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer