AccueilCultureSpectacle vivantSubsistances / Des livraisons circassiennes en diable !

Subsistances / Des livraisons circassiennes en diable !

Subsistances / Des livraisons circassiennes en diable !
Alexandre Guirkinger

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Alors que le nouveau directeur des Subsistances, Stéphane Malfettes est arrivé depuis presque un mois, il va plonger tout de suite dans le vif du sujet, avec six propositions essentiellement circassiennes, même si elles ne se résument pas exactement à ça, puisque le cirque d'aujourd'hui a pris une dimension plus artistique que divertissante...

Ainsi de Mélissa Von Vépy : elle s'interroge sur les coulisses d'un spectacle, ce que le spectateur ne voit jamais et qui se trame derrière les pendrillons autour de la pièce maudite de Shakespeare (et aussi l'une des plus montées), Macbeth. Ainsi de Phia Ménard : elle se coltine la matière dans une brillante métaphore sur les réfugiés en tentant de construire un temple en carton qui sera détrempé par les pluies.

Commande pour la Documenta de Kassel en 2017, Maison Mère est le premier volet d'un triptyque intitulé Contes immoraux, qui se poursuivra avec Temple Père et La rencontre interdite. Ici Phia Ménard s'empare du carton pour tenter de construire un Parthénon de 150 kg, mais un nuage menace et soudain une pluie diluvienne s'abat sur l'édifice.

Comme toujours l'artiste installée à Nantes se met à l'épreuve d'un matériau et questionne les capacités du corps.

Ainsi du groupe Nuits, jeune compagnie qui propose de construire un « monument » constitué de 14 poutres de 35 kg pour certaines d'entre elles, chacun et chacune étant tributaire de ses partenaires pour réaliser un édifice en équilibre, tel un château de cartes.

Ainsi de Karim Messaoudi, protégé et interprète de Mathurin Bolze qui explore la notion d'émancipation en compagnie d'une voltigeuse, un comédien et deux musiciens, pour « que les choses banales (…) deviennent des moments saturés de métaphysique et d'enjeux les plus vitaux. » Le public est prévenu !

Les subsistances, 4 au 16 juin, www.les-subs.com

Camping

Pour sa troisième édition Camping investit les Subsistances. Organisé par le Centre national de la danse, il invite à réunir étudiants et étudiantes de grandes écoles d'art et professionnels, danseurs et danseuses, comédiens et comédiennes, artistes plasticiens et plasticiennes à pratiquer ensemble autour de propositions artistiques de chorégraphes aux univers très différents. Pour l'occasion, les jeunes gens venus des CNSMD de Paris et de Lyon, de l'école d'art de Taipei et de la Manufacture de Lausanne présentent leurs travaux au public qui peut également découvrir le travail de Noé Soulier, artiste associé au CND pour trois ans. 26 et 27 juin, www.cnd.fr

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?