Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Des aides auditives aux bénéfices prouvés pour le cerveau

le - - Santé

Des aides auditives aux bénéfices prouvés pour le cerveau
PHOVOIR

La toute dernière génération d'aides auditives représente une réelle innovation de rupture. En effet, non seulement elles permettent de prendre du plaisir à participer à une conversation dans un environnement bruyant, mais en plus, elles soulagent les performances cérébrales. Etudes scientifiques à l'appui.

Une toute nouvelle technologie d’aides auditives baptisées Oticon Opn propose une puce 50 fois plus puissante que les anciens modèles. Conséquence : le traitement du signal sonore s’en trouve amélioré dans des proportions inédites.

Jusqu’à présent, pour une personne présentant une baisse importante de l’audition et équipée d’aide auditive, il était difficile de suivre plusieurs conversations dans un environnement bruyant, ce qui est pourtant la réalité des situations de tous les jours, comme un repas de famille.  Les équipements n’avaient pas la capacité technique de gérer toutes les sources sonores et devaient donc en privilégier une seule, au détriment des autres. Aujourd’hui, la donne a radicalement changé. Au restaurant par exemple, une personne équipée des dernières aides auditives peut suivre plusieurs discussions en même temps et ce même avec un bruit de fond dense. Autrement dit, elle perçoit désormais tous les sons, exactement comme elle en avait l’habitude auparavant avec son audition naturelle.

Mais ce n’est pas tout.  Deux études sur l’effort cognitif et la mémoire ont été réalisées afin d’évaluer les bénéfices de ces nouveaux appareils. A noter d’ailleurs qu’il s’agit des premiers travaux scientifiques jamais menés dans le monde sur ce sujet. Elles se sont appuyées sur la pupillométrie et le test de mémorisation chez des participants équipés de ces nouvelles aides auditives.

Moins d’effort d’écoute et pourtant, une bien meilleure compréhension

Il existe une relation étroite entre la dilatation de la pupille et l’effort de concentration. Or, l’étude sur l’effort cognitif a montré une réduction moyenne du pic de dilatation de la pupille de 20 % au cours du test d’intelligibilité dans le bruit mené avec les nouveaux appareils auditifs. Ce qui indique que les aides auditives testées apportent une réduction des efforts cognitifs nécessaires pour suivre une conversation dans le bruit.

Par ailleurs, le test de mémorisation a permis lui aussi de mettre en avant les bénéfices des nouvelles aides auditives. Les auteurs ont réussi à démontrer une augmentation moyenne de 20 % de la remémoration. Cela signifie que les personnes équipées pouvaient davantage se rappeler des conversations.

Les résultats de cette étude montrent ainsi sans ambiguïté que la technologie innovante de ces appareils améliore non seulement la compréhension de la parole, mais elle réduit également l’effort exigé pour comprendre. Cela signifie que les ressources cognitives sont libérées et peuvent être utilisées pour d’autres tâches comme le fait de se rappeler des conversations. L’appareil auditif n’est plus un simple accessoire, il devient un instrument pour maintenir son cerveau au top !




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer