Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

DeepLink Medical lève 5,2 M€

Publié le - - Finances

DeepLink Medical lève 5,2 M€
DR - Hugues Lajoie, directeur général associé de DeepLink Medical.

L'éditeur lyonnais de logiciels de santé veut accélérer le déploiement de ses deux plateformes digitales dédiées à la téléradiologie et à l'oncologie. Une nouvelle solution devrait être lancée début 2020.

Le tour de table a réuni les 7 associés-fondateurs et 70 radiologues qui ont apporté 3 M€, Bpifrance à hauteur de 1 M€, la Banque Populaire et BNP Paribas qui ont chacune prêté 600 000 €. « Nous avons levé 5,2 M€ qui vont nous permettre d'asseoir sur le marché nos deux plateformes technologiques, de renforcer notre équipe et de travailler au lancement de nouvelles solutions », explique Hugues Lajoie, directeur général associé de DeepLink Medical.

La start-up lyonnaise, créée en 2014, a d'abord mis au point un outil de téléradiologie. « ITIS orchestre les échanges et flux d'informations, tout en formalisant les pratiques, entre un établissement de santé et un radiologue dans le cadre d'une interprétation à distance », résume Hugues Lajoie. Près d'une centaine d'hôpitaux français sont abonnés à la plateforme et environ 400 radiologues utilisent le service en payant un coût à l'examen. DeepLink Medical s'est ensuite saisi d'une autre filière de soins en développant Mirio pour le suivi oncologique et l'évaluation des tumeurs solides. Après avoir apporté la preuve de concept en partenariat avec le Centre Léon Bérard, la solution logicielle web est en phase de déploiement. Le lancement d'une plateforme pour un nouveau domaine de santé est en préparation. « Nous devrions présenter ce service au premier trimestre 2020 », indique le directeur général associé qui ajoute que cette solution aura une visée internationale.

Reconnue Jeune Entreprise Innovante début 2018, DeepLink Medical emploie aujourd'hui 45 personnes. L'équipe compte 60 % de collaborateurs aux services R&D, développement et informatique, et les autres salariés travaillent aux fonctions support du marketing, commercial, finances... Après une première levée de fonds de 1 M€ en mars 2017, cette deuxième opération devrait permettre à la start-up d'accélérer son développement et de miser sur une rentabilité à horizon 3 ans. « Notre business plan prévoit un chiffre d'affaires de 16 M€ en 2022 pour une rentabilité de 5 M€ », confirme Hugues Lajoie.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer