Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Déconfinement en douceur en Presqu'île

Publié le - - Actualité

Déconfinement en douceur en Presqu'île
© Michel Godet - Le Café Béné en mode déconfiné

En cette première semaine de déconfinement, même si l'on a constaté davantage de véhicules et de piétons en centre-ville, le retour à une vie plus « normale » s'est déroulé de manière très douce.

Certes, les rues sont un peu plus vivantes, mais au plus fort de la journée la place Bellecour ne comptait par exemple, guère plus d'une petite vingtaine de piétons, idem pour de nombreuses rues (Marronniers, Mercière, Barre, Plat, Bellecordière…).
Le télétravail encore actif et les nombreux restaurants encore fermés ralentissant le retour massif en centre ville. A noter aussi, un respect certain de la part des commerçants des mesures sanitaires et des gestes barrières, avec gel et masque obligatoires pour les clients.

Le marché Saint-Antoine : au compte-gouttes

Pour la deuxième semaine consécutive, pour valeur de test, le Marché Saint-Antoine est ouvert le mardi matin, avec un cheminement délimité par une quantité impressionnante de barrières Vauban et la présence de vigiles, mais pas de protection pour les denrées ! De nombreuses pancartes, mises en place par la ville, rappellent les gestes barrière et la distanciation sociale de 1 mètre, tout en conseillant malgré tout de bien laver fruits et légumes. Parmi les moins de vingt commerçants présents, surtout des revendeurs abonnés à l'année au marché, dans le domaine du fromage, des fruits et légumes, des fleurs, avec un poissonnier et un charcutier italien.
Pour ce dernier, Ignace, c'est certes une bonne chose de rouvrir le marché, mais avec un seul jour de présence hebdomadaire, il est très difficile de prévoir ses achats, forcément de bien plus petites quantités.

Une reprise de l'activité depuis le 10 avril chez Malleval

Des commerçants heureux et responsables

C'est sans aucun doute la volonté de Vincent Estrade (Le Quai des Oliviers) d'organiser un drive quotidien qui anime ce quai. Il prête chaque jour le devant de son magasin d'huiles d'olives. Chacun y organisant son drive (sous forme de click & Collect) grâce à un programme de vente virtuelle, aussi simple à utiliser que complet, créé gracieusement par son ami Sébastien Gorse. On y retrouve la Ferme de la Marquise (légumes), Mauricette (asperges), la Ferme de la Villardière et autres.

Fontanel (place des Jacobins) vient également de déconfiner... avec les précautions d'usage et un écran de protection sur le comptoir.

Presque à côté, au Café du Marché, Béné qui ne tenait plus en place propose ses plats (Ex. Poulet fermier à 18 euros), mais aussi des cafés à emporter… « Pas pour l'argent, mais pour rendre service et voir du monde » dit-elle, heureuse que la vie reprenne tout doucement son cours.

Il en est de même au restaurant-bouchon L'Acteur avec son chef-propriétaire Olivier Bianchi (Maître-Restaurateur) qui tente lui aussi pour la 1e fois le 12 mai les plats à emporter à prix très doux (Cuisse de canard rôti avec gratin dauphinois à 11 euros) . Sans doute histoire de ne pas perdre la main, tout en se demandant comment il pourra rouvrir son bouchon exigu d'une quinzaine de place, avec une séparation de 1 mètre entre chaque convive !

Un peu plus loin, alors que les bacs à fleurs qui ont tant fait couler d'encre sont désinstallés, la maison Malleval, cave et épicerie fine de référence pour les particuliers à Lyon, poursuit son activité depuis le 10 avril. « Date à laquelle nous avons enfin pu avoir des masques, gels et surtout des transporteurs pour recevoir nos produits » se réjouit sa responsable qui note aussi que la réouverture au fur à mesure d'autres magasins est un élément favorable à la reprise du commerce, comme à la vie.

Protections de rigueur pour le traiteur Reynon

Un quartier où le traiteur Reynon sert ses clients depuis le 24 avril, sous la houlette de Suzanne Reynon avec la complicité de ses vendeuses, le tout derrière les écrans de protection.

La Place Bellecour au matin du 12 mai




Michel GODET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer