AccueilEconomieIndustrieDe Villefranche à Saint-Vulbas, Etic Tubes et Profilés se donne les moyens d’un nouvel élan

De Villefranche à Saint-Vulbas, Etic Tubes et Profilés se donne les moyens d’un nouvel élan

Passée de Villefranche-sur-Saône à Saint-Vulbas l’été dernier, la société Etic Tubes et Profilés - spécialisée dans l’étirage et le parachèvement de pièces en cuivre - affiche de grandes ambitions en France et à l’international.
De Villefranche à Saint-Vulbas, Etic Tubes et Profilés se donne les moyens d’un nouvel élan
© Etic Tubes et Profilés - Etic Tubes et Profilés est désormais installé sur 3 500 m2 couverts à Saint-Vulbas

EconomieIndustrie Publié le ,

Installé à Saint-Vulbas depuis la fin de l’été 2021, Etic Tubes et Profilés est entré dans des locaux à la taille de son potentiel. Et des ambitions de son président Eddy Vanmarisse. Oubliés les 1 800 m2 de Villefranche-sur-Saône.

L’entreprise, spécialisée dans l’étirage et le parachèvement de pièces en cuivre, dispose désormais de 3 500 m2 couverts sur le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain. Un site plus grand et doté d’un outil industriel très largement renouvelé.

"Hors bâti, nous venons d’investir 1,5 M€ dans l’outil de production" précise le dirigeant, qui affiche de solides ambitions.

En 2015, alors en faillite, Etic Tubes et Profilés est racheté à la barre du tribunal par Eddy Vanmarisse, déjà président de la société Copper Distribution, qui commercialise des tubes de cuivre. L’entreprise caladoise retrouve très rapidement le chemin de la croissance, portant son chiffre d’affaires de 1 M€ en 2015 à 4 M€ à la fin de l’année dernière.

En transférant ses activités sur le PIPA, dans un bâtiment accolé à celui de Copper Distribution, son président entend entretenir cette dynamique. "En 2022, nous sommes sur des bases de 5,5 M€ et notre ambition est d’arriver très rapidement entre 7 et 8 M€", confirme-t-il.

Etic Tubes et Profilés, diversification et international

Pour atteindre cet objectif, le président de l’entreprise compte faire jouer à plein les synergies réunissant ses deux structures, qui emploient respectivement 23 et 17 personnes. "En rapprochant Etic Tubes et Profilés du stock central de Copper Distribution, qui représente 250 tonnes, nous sommes en mesure de réduire les délais de production et de livraison", souligne Eddy Vanmarisse. Ce dernier souhaite également profiter du positionnement de l’entreprise, qui s’est progressivement diversifiée.

Spécialisé à l’origine dans la fabrication de pièces de contact électrique, que l’on retrouve notamment dans les armoires industrielles, Etic Tubes et Profilés se penche désormais sur d’autres marchés. "Nous profitons du développement des énergies renouvelables, avec les éoliennes notamment, et de celui des véhicules hybrides et électriques", ajoute-t-il. L’entreprise profite ainsi d’un outil de production très hétérogène, qui lui permet d’aller de la petite à la grande série.

Dans le même temps, Eddy Vanmarisse souhaite conforter ses positions à l’international. Limitée pour l’heure à 10 % du chiffre d’affaires, l’export pourrait peser beaucoup plus lourd à l’avenir. Devenu un acteur majeur dans l’Hexagone, Etic Tubes et Profilés envisage notamment de se positionner en Allemagne et en Espagne.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

Journal du 04 juin 2022

Journal du04 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?