AccueilEconomieDCforData construit son deuxième datacentrer sur le Bioparc

DCforData construit son deuxième datacentrer sur le Bioparc

L'équipement du spécialiste lyonnais de l'hébergement d'infrastructures informatiques sera opérationnel l'été prochain.
DCforData construit son deuxième datacentrer sur le Bioparc
DR

Economie Publié le ,

Le datacenter de Limonest, ouvert en 2011 à la création de DCforData, affiche complet. Le bâtiment de 1 200 m2 offre une capacité de 180 baies, aujourd'hui toutes utilisées par quelque 80 clients représentant 1 500 utilisateurs finaux. « Nos clients sont les opérateurs télécom ainsi que les grands groupes et ETI de la région », précise Nicolas Pitance. Mais pas question pour le président-fondateur de DCforData de ne pas satisfaire la forte demande faute de place. Après un an de recherches, il a trouvé le site idéal pour construire son deuxième datacenter.

Sur le Bioparc du 8e arrondissement de Lyon, la première pierre du datacenter Rock vient donc d'être posée. A quelques mètres du boulevard Pinel, où passe une artère télécom majeure, et sur un site non inondable, non sismique, hors zone Seveso et hors couloirs aériens, le terrain réunissait tous les atouts. Et si l'activité de DCforData est bien éloignée des sciences de la vie, l'implantation de ce datacenter apporte un regain d'intérêt des biotechs pour le Bioparc. « L'équipement propose 3 600 m2 sur 3 niveaux et possède une capacité de 740 baies », fait savoir Nicolas Pitance. Pour ce projet, qui sera livré en juin 2018, DCforData investit 20 M€ avec une subvention de la Région à hauteur de 640 000 € et le soutien de BPIfrance, du Crédit Agricole et de LCL.

Dans un premier temps, 10 M€ sont injectés pour la construction du bâtiment et l'aménagement de deux salles de 250 m2. « A terme, 6 autres salles seront aménagées pour un budget supplémentaire de 10 M€ », ajoute le président qui entend servir les entreprises d'Auvergne-Rhône-Alpes et de Bourgogne-Franche-Comté ainsi que des clients internationaux. Parce que les données et programmes hébergés dans ses datacenters sont ultra-sensibles, l'entreprise a équipé ses salles de système de détection et d'extinction d'incendie automatique, d'un accès contrôlé par badge et biométrie, de portes blindées, d'un système de vidéosurveillance, d'un gardiennage… « C'est un peu Fort Knox », reconnaît Nicolas Pitance qui indique qu'une centaine de prestataires sera amenée à intervenir sur site. Une défaillance technique n'est pas non plus permise. « Notre organisation nous permet d'afficher 100 % de taux d'ultra-disponibilité depuis notre création, soit 53 000 heures de service continu », souligne le président.

DCforData, qui emploie 5 collaborateurs et devrait recruter 7 personnes pour son nouveau site, a réalisé 2,29 M€ de chiffre d'affaires sur son dernier exercice. Pour poursuivre son développement, l'entreprise a opéré, en octobre, un rapprochement stratégique avec l'opérateur Jaguar Network qui a pris 40 % du capital. « Jaguar Network va nous permettre d'aller encore plus loin en apportant des briques technologiques, verticaux métiers et domaines d'expertise complémentaires », conclut Nicolas Pitance.

Notre photo : Nicolas Pitance

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?