Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Rhônexpress : la métropole de Lyon rebat les cartes

Publié le - - Collectivités

Rhônexpress : la métropole de Lyon rebat les cartes
DR

Le président de la Métropole de Lyon estime que les propositions de Rhônexpress ne sont pas en accord avec les attentes et pénalisent les usagers et contribuables. Un comité syndical extraordinaire du Sytral doit se tenir en janvier pour délibérer sur la résiliation.

Proposer des tarifs plus attractifs pour les clients, améliorer la fréquence du tramway T3 et opérer un rééquilibrage économique d'un contrat jugé défavorable aux contribuables.

Ce sont les trois raisons qui ont motivé la Métropole de Lyon et le Sytral à entamer des négociations avec Rhônexpress qui opère la desserte de l'aéroport Saint-Exupéry depuis la Part-Dieu.

Après 9 mois d'échanges, pendant lesquels « la Métropole de Lyon et le Sytral ont affiché un front uni », David Kimelfeld estime que le compte n'y est pas et demande donc la résiliation du contrat.

Gérard Claisse, vice-président en charge des marchés publics, a qualifié d'« inacceptable » la dernière proposition de Rhônexpress.

Les trois écueils sont une rentabilité jugée excessive du service (10,35 % par an sur 30 ans pour Rhônexpress), un effort financier insuffisant sur les tarifs et prélevé sur la marge de l'exploitant de la ligne (CFTA), et un transfert de risques en cas de non-respect du temps de parcours très pénalisant pour le Sytral.

« Reprendre la main sur le service, c'est un investissement », estime David Kimelfed. Et Gérard Claisse de préciser : « Pour 1€ de résiliation, ce sera 2 € de recettes pour le Sytral ».

Côté tarifaire, l'offre de Rhônexpress prévoyait une baisse de l'ordre de 15 % des prix actuels. « Nous pouvons envisager une baisse de 20 à 25 % », annonce le président de la Métropole.

Réaction de Rhônexpress

« Rhônexpress s'étonne de cette prise de position clivante du président de la Métropole de Lyon. Rhônexpress a répondu de manière concrète et substantielle à tous les points politiques exigés par les parties prenantes : baisse tarifaire, amélioration de la desserte de l'Est lyonnais par l'augmentation du flux du T3, mise en place d'offres concurrentes. Les propositions de Rhônexpress impliquent des efforts économiques et organisationnels très importants de sa part ; alors qu'une éventuelle résiliation nécessiterait un lourd effort pour les finances publiques. Rhônexpress considère avoir toujours exécuté son contrat de manière loyale et extrêmement professionnelle ».




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer