AccueilArt de vivreGastronomie / VinsDavid Delsart au piano des Terrasses de Lyon

David Delsart au piano des Terrasses de Lyon

Dominant la capitale mondiale de la gastronomie, la Villa Florentine (Groupe Arteloge) peut s'enorgueillir d'abriter une très belle table gourmande, Les Terrasses de Lyon.Si Stéphane Gaboriau ou encore Davy Tissot ont fait les belles heures de cette table majuscule et étoilée depuis 20 ans, c'est désormais David Delsart qui en est aux commandes.
David Delsart au piano des Terrasses de Lyon
Photo : Arteloge - Gourmandise de rigueur avec l'équipe des Terrases de Lyon

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

A 37 ans, il connaît bien la maison, ayant travaillé onze années sous les ordres de Davy Tissot, après un parcours éclectique et international, mais toujours gastronomique. Le respect des produits, le partage des savoirs ont été les moteurs de la création de la nouvelle carte des Terrasses. Une carte à son image, sans pour autant renier les classiques par Davy Tissot. Ajoutez à cela un cadre aussi magique que délicat, particulièrement si vous êtes attablés dans la véranda, et une équipe jeune, performante et attentionnée en salle (sans obséquiosité), et vous aurez tout ce qu’il faut pour jouir d’agréables et mémorables agapes.
Après quelques prémices qui aiguisent votre palais, plantons le décor avec une originale marinière de coquillages aux herbes, servie mousseuse. D'emblée, saveurs et délicatesse des mets sont au programme. Nous poursuivons avec un foie gras de canard au beaujolais, accompagné d’un pain perdu à la pistache et fruits noirs au poivre de cassis de Bourgogne, histoire d’entrée de plein pied dans une belle gastronomie. Vient ensuite les médaillons de homard bleu fumés au sarment de vigne, avec une quenelle liée au corail de homard. Un joli plat coloré et goûteux qui laisse s’exprimer les saveurs avec présence, mais délicatesse.
Quant à la selle d’agneau du Limousin en croûte d’herbes et livrée de pomme Macaire aux trompettes de la mort et son jus d’ail rôti, elle contribue avec émotion à la montée en puissance progressive d’un menu fort bien orchestré.
Arrive en finale longue, le superbe dessert du pâtissier maison Joannic Taton, un sabayon au chocolat et thé Earl Grey, struzel aux amandes, crème glacée au miel de châtaîgnier, sous le signe de la finesse et de l’équilibre.
Quant aux vins, laissez-vous guider les yeux fermés par le trop modeste sommelier Gaëtan Bouvier, qui tutoie les étoiles et les prix. Un nom à retenir absolument.
La gourmandise est donc de rigueur dans cette belle maison qui domine Lyon et fait honneur à sa gastronomie.

Les Terrasses de Lyon, 25, montée Saint-Barthélémy, Lyon 5e, tél. 04 72 56 56 02
Fermé dimanche et lundi - Menus au déjeuner : 39 € et 49€, Saveurs à l'italienne : 89 € et Plaisirs des sens : 112 €

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?