AccueilEconomieDavid Camus : « J'adhère aux valeurs d'exigence et de bienveillance des Chartreux »

David Camus : « J'adhère aux valeurs d'exigence et de bienveillance des Chartreux »

Après un parcours professionnel de près de 15 ans dans l'univers de la culture, David Camus occupe la fonction de directeur du fonds de dotation des Chartreux.
David Camus : « J'adhère aux valeurs d'exigence et de bienveillance des Chartreux »
DR - David Camus est directeur du fonds de dotation des Chartreux depuis le mois de février.

Economie Publié le ,

Depuis deux mois, David Camus a enfilé un nouveau costume. Nouveau à plus d’un titre car le Lyonnais prend en charge une fonction qu’il n’a jamais assumée sur un poste tout juste créé. En tant que directeur du fonds de dotation des Chartreux, sa mission est triple : gérer le patrimoine de l’institution, organiser la vie culturelle et développer les actions de solidarité. Pour mener à bien ce programme, David Camus pourra s’appuyer sur son réseau et sa longue expérience dans le milieu culturel. S’il avait pris un peu de recul depuis un an pour réfléchir à des projets personnels et s’occuper de ses 4 enfants, sa rencontre avec le père Plessy l’a décidé à relever ce nouveau défi. « J’adhère aux valeurs d’exigence et de bienveillance des Chartreux. Je suis aussi très attaché à l’idée de transmission », justifie-t-il.
A 43 ans, David Camus opère donc un virage professionnel après 15 années marquées du sceau de la culture. Titulaire d’une Licence de Lettres Modernes et d’un DESS de Communication, il démarre sa carrière à Paris en agence de communication. Mais ce Lyonnais pur souche revient très vite dans sa ville. « J’ai un ancrage très fort à Lyon. Le peintre Tony Tollet et le dessinateur en soierie Emile Leroudier figurent parmi mes aïeux », fait-il savoir. La fibre artistique est sans doute héréditaire car David Camus joue du violon depuis l’âge de 3 ans et continue à s’exercer à la musique de chambre.
C’est d’ailleurs pour faire le lien entre son métier et sa passion qu’il rejoint l’Auditorium-Orchestre national de Lyon en 2002, d’abord au poste de responsable marketing avant de devenir directeur de la communication et de la promotion. « L’avènement du temps libre nous a amenés à conquérir de nouveaux publics », se souvient-il. Ce marketing culturel se matérialise par des projets innovants comme des concerts expresso entre 12h et 14h et l’opération Fauteuil & Tribune avec l’Olympique Lyonnais. Gérer la relation avec les publics, initier des partenariats originaux, casser les frontières supposées entre culture et sport… les challenges sont enthousiasmants. Puis, de 2009 à 2015, David Camus se partage entre Lyon où il vit et Saint-Etienne où il occupe le siège de secrétaire général de l’Opéra Théâtre de Saint-Etienne. Une expérience là encore enrichissante grâce à la diversité de la programmation et à la multiplicité des métiers représentés.
Homme de communication et de culture, David Camus semble prêt à remplir la feuille de route de l’établissement scolaire privé. « Développer le programme d’activités avec des expositions et un cycle de concerts, intensifier les actions solidaires et éducatives et valoriser le patrimoine bâti des Chartreux sont les trois axes principaux », détaille le directeur du fonds de dotation. Pour le mettre en œuvre, David Camus doit trouver de nouvelles sources de financement, notamment en activant le réseau des anciens des Chartreux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?