AccueilHomme ou femme de la semaineDaniel Tirat lance Bjorg, Bonneterre et Compagnie

Daniel Tirat lance Bjorg, Bonneterre et Compagnie

Le groupe lyonnais Distriborg, numéro un français de l'alimentation bio, change de nom pour mieux profiter des opportunités d'un marché en plein essor.
Daniel Tirat lance Bjorg, Bonneterre et Compagnie

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

Daniel Tirat a fait tout son parcours dans la grande consommation. Après ses études à l’Essec (comme Régis Pellen le fondateur de Distriborg), ce Montpelliérain de 51 ans a travaillé chez l'Américain Sarah Lee et surtout chez Danone où il a développé la marque bio Les Deux vaches. Depuis avril dernier, il a pris les commandes de Distriborg. Le nouveau directeur général veut donner plus de visibilité à des marques (Bjorg, Bonneterre, Alter Eco, Gayelord, Hauser, Krisprolls, Clipper, Tanoshi...) qui caracolent en tête de gondoles. « La Métropole abrite le numéro un de l’alimentation bio en France et les Lyonnais ne le savent pas ! » constate l’expert en marketing. Une meilleure visibilité passe par un nom qui fait sens. Voilà pourquoi Distriborg (contraction de distribution organisée) cède l’enseigne à Bjorg, Bonneterre et Compagnie.


« Les Lyonnais, plus globalement nos clients, ne savent pas non plus que nous fabriquons 25 % de nos produits sur nos 6 sites implantés en Europe », poursuit Danel Tirat qui fait de la production en propre l’un des axes stratégiques de développement. La croissance externe concerne aussi le rachat de marques « à condition qu’elles s’inscrivent dans notre ADN, qu’elles nous apportent du savoir-faire et créent de la valeur pour notre groupe.


Bjorg Bonneterre et Compagnie, qui déploie plus de 1600 références, opère sur trois segments principaux : le « veggie », protéines de substitution aux produits carnés, les boissons végétales, dont le marché double tous les trois ans, et les céréales du petit déjeuner. Filiale du néerlandais Wessanen (550 M€) depuis 2000, le groupe lyonnais, qui emploie 440 salariés, a réalisé un chiffre d’affaires de 291 M€, en croissance de 15 % sur un marché en progression de 10 %. Une facturation générée à 80 % par la marque Bjorg (235 M€), positionnée sur la nutrition et distribuée en GMS, et les circuits spécialisés qui commercialisent Bonneterre (56 M€), l’autre marque phare, spécialisée sur la tradition et la gourmandise. D’autres marques ont rejoint le groupe, la plus récente Destination bio, enseigne bordelaise spécialisée dans le thé et le café.


Le rythme de croissance organique devrait continuer sur un trend à 2 chiffres. Pour faire face à ce développement, Daniel Tirat ne pourra pas longtemps différer la construction d’un nouveau bâtiment ou un déménagement du siège de Bjorg Bonneterre et Compagnie dans les environs du site actuel de Saint-Genis-Laval.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?