AccueilActualitéSociétéDaniel Mesguich, l’homme-théâtre

Daniel Mesguich, l’homme-théâtre

Même si on le voit moins sur les écrans, Daniel Mesguich continue de creuser son sillon dans l’univers théâtral.

ActualitéSociété Publié le ,

De retour à Lyon, il remonte Hamlet pour la quatrième fois depuis 1977. « L’oeuvre exige qu’on la remette régulièrement sur le métier, parce que le monde change, parce que moi-même je change. Et si je vis encore dix ans, je reviendrai avec une nouvelle lecture », avertit le dramaturge qui a fêté ses 60 ans cet été. Lyon occupe une place particulière dans la carrière de Daniel Mesguich. En 1971, il fait ses débuts au théâtre avec le rôle de Pilate, dans Andromaque de Racine, au Théâtre des Célestins, dans une mise en scène de Jean Meyer. Depuis, il est régulièrement revenu dans la capitale des Gaules, mais avec la casquette de metteur en scène, particulièrement à la Croix-Rousse, où il présenté La seconde surprise de l’amour de Marivaux, Bérénice de Racine ou encore Le Diable et le bon Dieu de Sartre. En 1980, il jouait dans Athalie de Racine, mis en scène par Roger Planchon au TNP. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5031 du samedi 12 janvier 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?