AccueilActualitéSociétéDaniel Bizeray : une gamme de savoir-faire

Daniel Bizeray : une gamme de savoir-faire

« J’ai commencé à faire de la musique par hasard, avoue ce Manceau.

ActualitéSociété Publié le ,

Un copain m’avait incité à faire du solfège au prétexte qu’on s’amusait bien pendant les cours ». Son père jouait bien du saxophone, mais aux chasseurs alpins ; sa mère du piano, « mais on apprend la machine à coudre ». Une fois résigné à ne pas faire de la harpe, il intègre l’harmonie locale, au pupitre de saxophone, où il restera jusqu’à son départ à Paris, au Lycée Louis Le Grand, pour faire sa « prépa » HEC. A Sup de Co, où le démon de la musique le rattrape, ce ténor monte un choeur et en prend la direction. Le fils de sa professeur de chant, alors membre du Choeur de la Chapelle Royale, lui conseille d’auditionner devant Philippe Herreweghe. .../...


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5056 du samedi 6 juillet 2013

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?